Worakls – Toi

RaffaelePar Raffaele  •  25 Juin 2015 à 17:00  •  Albums  •   14 views

Worakls, jeune DJ français, est un peu le roi Midas de l’electro / techno progressive et minimale: tout ce qu’il touche se transforme en or.

Derrière la sobriété de ses deux derniers titres réunis sur un disque, ‘Toi‘ et ‘Cerisier Blanc‘, Worakls opère comme a son habitude: une touche de génie savamment distillée et évolutive, une force tranquille qui transcende.

Dans la musique électronique, les productions et les styles sont légion mais rares sont les perles. Worakls en fait partie, chacune de ses sorties se distinguant par un son unique dépassant les barrières du genre musical dans lequel il évolue. ‘Bleu‘, Soleil de plomb‘, ‘Salzburg‘ pour ne prendre que les meilleurs exemples, véhiculent un fleuve d’émotions et de beauté.

Pour cette dernière sortie simplement intitulée « Toi« , Worakls débarque et, l’air de rien, emporte tout sur son passage. Deux titres tout juste, cela démarre par un petit beat, une mélodie innocente. Sans prétention? Patience…

Production parfaite, une de plus

Quelques mesures plus loin (ses morceaux durent près de 7 minutes), il fait monter la sauce encore et encore, propulsant l’auditeur jusqu’à des sommets enneigés, l’attirant à l’épicentre de l’explosion d’une avalanche sonore. Ça y est, la récompense est là, et le temps d’un souffle, les vibes électroniques vous transportent dans un univers suave.

Derrière l’une de ces photos de nature rêveuse et bucolique en guise de couverture d’album, Worakls s’avère être en fait un véritable tueur de l’electro, un loup déguisé en agneau. Subtilement, sans prévenir, la qualité de ses compositions et la perfection des arrangements donnent naissance à la magie du rythme .

Toi‘, ‘Cerisier Blanc‘, deux titres à la saveur du paradis, à écouter d’abord et à acheter ensuite. Des artistes comme celui-là, se donnant à leur musique corps et âme avec un tel talent, méritent tout notre soutien.

Hungry Music – 2015

Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

La sensualité enserre la musique de Warhaus d'une étreinte à la fois ferme et délicate.

Préparez vos oreilles, Metz est de retour... et avec Steve Albini aux manettes.

Les punks de Hateful Monday sont de retour avec un nouvel album.