Wild Raccoon – « Half Pine Cone »

RaffaelePar Raffaele  •  31 Oct 2016 à 10:43  •  Albums  •   2 views

Qui se cache derrière le raton sauvage ? Un one man band du nord de la France qui délivre un rock garage très solide. 

Wild Raccoon, le raton sauvage. Avec un tel nom et un titre de disque comme « Half Pine Cone« , soit « la demi pomme de pin », on se demande bien ce que le groupe peut nous réserver. Une belle surprise: son second album, bien punchy et plein de guitare saturée.

La performance se situe avant tout dans la formation de Wild Raccoon, puisqu’il s’agit en fait d’un seul homme. Guère banal, ce n’est à priori pas une grande nouvelle en soi. Ce qui surprend davantage, c’est que le bonhomme non seulement compose, mais n’hésite pas à se produire seul sur scène. Il faut donc en avoir une belle paire, d’autant plus que les pistes n’ont rien à envier à un groupe de plusieurs musiciens.

Un album autoproduit

Tous les arrangements du raton sauvage sont fait maison. D’ailleurs, il s’autoproduit également. Profitant des joies de l’enregistrement, il n’hésite pas sur l’album à doubler les voix, la guitare, ni à rajouter des instruments inattendus comme le banjo ou le sitar. Que l’on ne s’y méprenne pas pour autant : les morceaux restent dans la pure veine garage rock, crade et énergique, bref, tout ce que l’on aime.

Le disque est assez équilibré dans l’ensemble, s’ouvrant sur un serein et planant ‘Sasquatch Arms‘, traversant des pistes plus proches des classiques du genre comme ‘Wood Ghosts‘, en passant par des chansons fort ensoleillées telles que ‘Oh Well, Okay‘.

Il y a réellement de quoi faire et s’amuser sur « Half Pine Cone« . Avec cet album, le label Howlin Banana, qui commence à nous être vraiment familier, fait une fois de plus la joie de nos oreilles. Cerise sur le gâteau, il est écoutable dans son intégralité via le lien ci-dessous.

 

« Half Pine Cone »

Wild Raccoon

2016
 
Auteur:

 

Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

La sensualité enserre la musique de Warhaus d'une étreinte à la fois ferme et délicate.

Préparez vos oreilles, Metz est de retour... et avec Steve Albini aux manettes.

Les punks de Hateful Monday sont de retour avec un nouvel album.