Vita Bergen – « EP »

ThomPar Thom  •  21 Jan 2015 à 18:00  •  Albums  •   4 views

Vita Bergen est le nom d’une colline suédoise. Mais c’est aussi le nom d’un duo venu du Nord. Un duo qui s’apprête à s’imposer sur les scènes européennes avec son electro-pop classieuse et réjouissante.

Pas encore d’album pour William Hellström et Robert Jallinder, mais un premier EP qui force le respect. ‘Curtains’, son premier extrait s’était d’ailleurs retrouvé dans nos découvertes il y a quelques temps. Il faut dire que la voix aiguë et quasiment fébrile vient se mêler à un arrangement qui n’est pas sans rappeler le ‘Wake Up’ d’Arcade Fire. Avec la touche nordique en plus. Car s’ils arrivent après des Of Monsters and Men ou autres Team Me, les Suédois s’inscrivent dans la lignée de ces groupes scandinaves qui fonctionnent si bien chez nous. Tout ça car les moyens sont mis pour leur permettre de s’exporter, et que leur sensibilité semble percevoir ce qu’il faut faire pour plaire à un public lassé de la monotonie du rock britannique et des superproductions américaines. La sincérité de la musique des pays nordiques provient aussi de sa simplicité et de sa volonté à parler au public.

Cet EP de 5 titres nous fait découvrir l’univers de Vita Bergen. Un univers composé de nappes des synthé, d’une touche de choral et d’épique, d’une guitare sèche qui ramène au tangible et ne perd pas totalement le groupe dans un monde analogique. Après deux titres qui posent le décor avec vigueur, arrive ‘Pictures’, ballade dans laquelle, et je me répète, on retrouve du Team Me. Les deux derniers titres promettent un potentiel futur album, qui nous permettra de faire un peu plus ample connaissance avec le duo, même si les choses sont déjà bien lancées. Fans de Architecture in Helsinki, Of Monsters and Men ou Arcade Fire : soyez les bienvenus dans l’univers musical de Vita Bergen.

Et si vous voulez les découvrir, le groupe se produit demain à Fri-Son, avec les Suisses de Waving Hand en première partie. Le Mur du Son et Fri-Son vous offrent d’ailleurs la possibilité de remporter 1×2 entrées pour ce concert, en vous rendant sur notre page Faceboook.

Thom

En 210 caractères, on peut dire de moi que j’aime: mettre du Maggi sur mon pain et les bande-annonces au cinéma. Je n’aime pas me raser et la peau sur le lait. Par contre, pas la place pour parler de musique.

Dans le même genre...

La sensualité enserre la musique de Warhaus d'une étreinte à la fois ferme et délicate.

Préparez vos oreilles, Metz est de retour... et avec Steve Albini aux manettes.

Les punks de Hateful Monday sont de retour avec un nouvel album.