Papaye et Mango

MalvinPar Malvin  •  28 Juin 2015 à 16:33  •  Découvertes  •   0 views

Le fleuve de l’été débute. Transpiration, lâcher prise, odeur de la pinède, rythme des senteurs musicales. Les 4 meilleurs mois de l’année. N’est-ce pas là un cadeau de nostalgie si gentiment offert par Hélios et ses muses ?

Juin. Juillet. Août. Septembre. Chaleur. Humeur. Lourdeur. Couleurs. Orages. Les mers du monde. Le large. Partir. Découvrir. Une île. Une culture. Des notes. Des gens. Des étoiles. Marchander. Danser. Embrasser. Ivre. Le chant des grillons. La douceur du soir.

Et ensuite. Ombrage du store. File d’attente pour la douche. Odeurs de spare ribs. Fraîcheur de l’eau, sur la tempe, dans un pot. Salade de fruits par maman. Du rouge. Du vert. Du bleu. Livre sous un arbre. Pied dans le sable chaud. Moustiques sur la peau. De la papaye et du mango.

Et elle, qui danse, au rythme des instruments, son petit short peint de cactus, dandinant l’ivresse d’un été radieux.

 

Malvin

Par une douce nuit de Printemps, je m’engouffrais dans une pénombre magnétique. De là retentissaient de faibles vibrations, profondes, vraies. Dès lors, je n’ai cessé de traquer l’essence de cette musique. La bête me menait de voyages en découvertes, au milieu d’une vibrante atmosphère aux aspects dub, électro, rock psychédélique…

Dans le même genre...

Quand la musique est à la limite de la cassure, nous nous émerveillons devant les moindres détails.

Quand l'océan chante dans la voix de Lula Pena, le résultat ressemble à l'éclat d'une vague sur le...

Une première écoute au détour d’une soirée d’hiver, et voilà, j’étais contaminé.