L’indie-rock mielleux de Pale Honey

YannickPar Yannick  •  15 Mai 2015 à 10:09  •  Live  •   40 views

Le duo guitare-batterie Pale Honey a sorti au début du mois son premier LP, éponyme. Les deux Suédoises impressionnent par la simplicité et la maîtrise de leurs compositions.

Pale Honey, c’est Tuva Lodmark (guitare / voix) et Nelly Daltrey (batterie), deux musiciennes originaires de Göteborg. Mais Pale Honey, c’est surtout des compositions d’une rare simplicité. Les morceaux glissent les uns après les autres, s’enchainent pour former 37 minutes de plénitude musicale. Une simplicité que certains ont osé comparer à l’excellent « To Bring You My Love« , troisième effort de PJ Harvey. Un exemple en la matière.

Pale Honey, c’est ‘Fish’ et sa rythmique entêtante, avant l’explosion électrique du refrain. Pale Honey, c’est Youth, morceau rétro-futuriste dont la mélodie semble inspirée de la bande-son d’un jeu Nintendo des années ’80. Pale Honey, c’est aussi Lonesome et sa rythmique, là beaucoup plus punchy, indie-rock. Trois titres qui illustrent bien la diversité musicale que referme ce disque. Mais si les ambiances changent, la voix de Tuva Lodmark reste, elle, remarquablement stable, ancrée dans une nonchalance presque hypnotisante.

Un premier opus d’une étrange maitrise pour ce jeune duo. L’une des belles réussites electro-rock de cette première partie d’année.

Yannick

Une semaine est composée de sept jours, une guitare possède six cordes et la main humaine compte cinq doigts. Bizarre, non ?

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.