Nox Orae 2016: En route pour le septième ciel!

OlivierPar Olivier  •  22 Août 2016 à 16:16  •  Live  •   4 views

Goat, Yeasayer, The Young Gods, Thee Oh Sees ou encore Unknown Mortal Orchestra, au fil des années et malgré sa petite taille, la Nox Orae a su attirer les beaux noms du rock psychédélique. La septième édition, qui débute ce vendredi, perpétue la tradition et se permet même d’accueillir deux monstres du milieu.

Bien au chaud dans son parc veveysan à deux pas du Léman, la Nox Orae continue son bonhomme de chemin, année après année. Sans succomber à la folie des grandeurs, c’est toujours sur une scène et en proposant quatre concerts par soirée que la manifestation tire son épingle du jeu. Un site à taille humaine, agréable et où il fait bon profiter de la musique live.

Après une belle édition 2015 rythmée par une déferlante rock’n’roll plutôt fougueuse, le millésime 2016 s’annonce aussi captivant, tout en nous promettant des expériences plus douces et progressives.

Ainsi, les deux têtes d’affiche se nomment The Thurston Moore Group et The Brian Jonestown Massacre. Deux noms phares de la scène alternative américaine, le premier pour son travail (entre autres) au sein de Sonic Youth et les seconds pour avoir insufflé aux années 90 leur rock au combien désabusé.

Bien que leurs parcours respectifs aient commencé il y a longtemps, il serait bien erroné de croire qu’ils n’ont rien de neuf à nous proposer. Thurston Moore étant un adepte devant l’éternel de l’expérimentation et le Brian Jonestown Massacre, ayant dorénavant trouvé un semblant de sérénité, sortant un album tous les deux ans depuis 2008. Les deux prochains étant même déjà prévus pour avant la fin de cette année, ce qui devrait nous offrir des nouvelles compositions pour samedi soir.

A leurs côtés, la programmation ne manque pas de volume. Avec Spectrum, c’est une autre formation mythique qui débarquera sur la Riviera. Peter Kember, Sonic Boom pour les intimes, a derrière lui une carrière riche, tant en solo qu’avec Spacemen 3. À mi-chemin entre rock alternatif et drone, son passage à Vevey vendredi s’annonce grand. Autres découvertes à faire, Imarhan et leur blues touareg dansant, les Chiliens de Föllakzoid et leur rock psychédélique dense et empreint de sonorités sud-américaines ou encore la pop haute en couleur des Japonais Kikagaku Moyo.

Les plaisirs ne manquent pas et les présences helvétiques de Zahnfleisch et Disco Doom ne font que renforcer le niveau de l’offre proposée. Une offre pertinente et excitante, conforme à ce que l’organisation nous propose depuis ses débuts il y a six ans et qui promet une nouvelle fois, un week-end à la cool sur les rives vaudoises.


Vendredi 26.08: The Thurston Moore Group | Spectrum | Imarhan | Zahnfleisch

Samedi 27.08: The Brian Jonestown Massacre | Föllakzoid | Kikagaku Moyo | Disco Doom

Toutes les informations sur le site officiel de la Nox Orae. Billets disponibles pour chaque soir, abonnements sold-out.

 
Auteur:
Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.