Nos morceaux de 2015

OlivierPar Olivier  •  22 Déc 2015 à 16:00  •  Fin d'année  •   1 view

Nous y voilà, la fin d’année. L’heure est aux vacances pour les chanceux, aux préparatifs de fêtes et autres joyeusetés. Les sorties d’albums sont en suspens – mis à part le très bon nouveau Baroness, les groupes rentrent chez eux quelques jours et nous, les rédacteurs nous creusons les méninges pour établir les traditionnelles sélections annuelles.

Au MurDuSon.ch, cela fait une bonne semaine que nous nous sommes enfermés chez nous à réécouter des disques, se souvenir des concerts vus et des découvertes dénichées. L’exercice est compliqué, mais toujours enrichissant. Il s’en passe des choses en un an.

Pour conclure 2015 correctement, nous vous proposons quatre articles retraçant nos morceaux, découvertes, concerts et albums préférés. Il y aura des surprises, des évidences, mais surtout que de la bonne musique. Quitte à avoir de la peine à digérer pendant une semaine, autant le faire musicalement bien accompagné.

Et pour vous accompagner dans vos préparatifs de Noël, on démarre aujourd’hui avec nos morceaux de 2015. La Playlist complète est en bas de page, faites-vous plaisir !

 

Olivier : Before the Dawn‘ – Jacco Gardner

En 2013, le jeune néerlandais avait subjugué son monde avec « Cabinet of Curiosities », cette année, c’est avec « Hypnophobia » qu’il est revenu. Un album un peu moins constant dans l’innovation, mais qui sait tout de même proposer de beaux moments. ‘Before the Dawn‘ et ses huit minutes de rêve en est un… et sans doute le meilleur.

Laura : Once I was Loved‘ – Mélody Gardot

Une maîtrise instrumentale, de la délicatesse, une tonalité majeure, un traitement des mots sans faille, une voix: telles sont les caractéristiques qui construisent cette chanson. On pourrait se dire « c’est trop propre, ça m’emmerde, ça n’a aucun charme », et pourtant! Et pourtant cette chanson est l’une des plus belles qui m’est arrivé d’écouter depuis bien des années. Une de ces chansons que vous auriez adoré composer, une de celles que vous auriez flippé d’interpréter. Une de celle que vous ne voudriez pas quitter.

Raffaele : Cerisier Blanc‘ – Worakls

Quelle claque! Je pense n’avoir jamais été aussi élogieux à propos d’un morceau d’électro que dans ma chronique de « Toi ». Les années faisant, je recherche davantage la subtilité que la violence dans ce genre musical au sens large. Worakls a su m’apporter avec ‘Cerisier Blanc‘ quelque chose de poétique et divin sans transiger sur l’énergie de la techno. Je l’écoute d’ailleurs en écrivant ces lignes et c’est toujours aussi bon.

Glenn : Nest‘ – Young Fathers

Une myriade de morceaux est passée par mes oreilles cette année, du coup il m’est difficile d’avancer quel est selon moi le meilleur morceau de l’année. Je m’aventurerais néanmoins à dire que ‘Nest’ des Ecossais de Young Fathers, sorti en avril dernier sur leur second opus « White Men Are Black Men Too », est tout de même au-dessus du lot par son interprétation poignante et puissante.

Yannick : I of the Storm‘ – Of Monsters and Men

Tâche terriblement ingrate, exercice ô combien difficile que d’extraire un morceau parmi tous ceux que l’on a apprécié ces douze derniers mois. Mais puisque tout le monde se prête à ce petit jeu cruel, allons-y ! Je retiens ‘I of the Storm’ d’Of Monsters and Men. Le morceau est issu du second effort de la troupe islandaise, peut-être l’album le plus attendu par votre serviteur cette année, « Beneath The Skin » sorti début juin. Si le disque a déçu, ce titre à su me convaincre. Comme une fleur qui pousse dans le béton. Le rythme martial de la batterie est contrebalancé par l’amplitude de l’instrumentation. Un subtil équilibre sublimé par cette voix toujours enchanteresse. Je ne m’en lasse pas.

Steve : Let It Happen‘ – Tame Impala

Ce n’était pas un coup de foudre. Evidemment, ouvrir son album avec un morceau de huit minutes et en faire son premier single, ça impose le respect. Mais ce n’était pas le son lourd que j’aimais sur ‘Elephant‘, remplacé par des nappes de synthé. J’étais donc perplexe à la première écoute. Mais, le morceau ne sortait pas de ma tête, alors je l’ai réécouté. Encore et encore. Et à chaque fois, la structure du morceau paraissait plus géniale, l’évolution des riffs et motifs plus inventive. C’est d’abord cette complexité que j’ai aimé, mais finalement, il ne fallait pas chercher si loin: c’est juste un putain de bon single!

Patrick : Dear Future Historians…‘ – Enter Shikari

J’ai été déçu de cet album, mais d’une déception limite colérique. En janvier sortait le quatrième album d’Enter Shikari « The Mindsweep », et même si j’écoute souvent le disque, mon sentiment reste le même. Il y a pourtant une perle dans ce disque, un morceau d’exception: ‘Dear Future Historians…’. Une balade qui va crescendo et un emballement final dont seuls les Anglais ont le secret.

Malvin : Léviathan‘ – Flavien Berger

Je souligne sans conteste une œuvre magistrale créé par le nouveau visionnaire électronicien nommé Flavien Berger et son opus « Léviathan », portant en son sein la chanson en question. Cette dernière, présente à la toute fin de l’album (qui en lui-même est déjà une perle océanique), clôt avec une grâce magistrale le voyage que nous offre le Berger. On plonge. C’est mélodique, profond, puissant. Une ode à la beauté pure. Il n’y a rien à redire. J’opte donc sans tergiverser pour cette pépite électronique qui, tout comme l’album, se prénomme ‘Léviathan’.

Thom :For the Last‘ – Other Lives

Quatre ans après « Tamer Animals », Other Lives nous ont enfin fait l’honneur d’un retour en 2015. L’album « Rituals », sorti au mois de mai, n’aura pas l’impact médiatique qu’a eu son prédécesseur. Néanmoins, celui-ci demeure un des meilleurs disques de l’année. Le titre ‘For the Last’, morceau intense aux accents morriconiens assumés, se place sans nul doute parmi les tous grands instants de « Rituals ».

 
Auteur:
Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

2016, c'est fini ! Mais les albums qui nous ont marqué cette année resteront.

En voici, des jolies perles. Les découvertes ne s'arrêtent jamais pour des addicts à la nouveauté....

Au revoir 2016, bonjour 2017. En cette fin d'année, il est l'heure pour nous de vous proposer nos...