Montreux Jazz 2017: Tom Jones, le charme au naturel

LauraPar Laura  •  9 Juil 2017 à 20:16  •  Live  •   9 views

J’ai toujours aimé Tom Jones mais je n’ai jamais su pourquoi. Pas vraiment intéressée à savoir si c’était une légende ou un simple artiste passager, sa musique me plaisait. Enfin, sa musique… entendez surtout les tubes qui ont traversé mon adolescence à commencer par « Sex Bomb », « It’s Not Unusual », « She’s a Lady » et ses nombreuses reprises.

Photographe: © FFMJ – Lionel Flusin

Vendredi soir au Montreux Jazz, je m’attendais à rencontrer un homme sacrément charmeur, professionnel, un show man qui avait l’habitude de partager la scène avec d’autres légendes du rock. Oui, je m’attendais à Las Vegas avec une pointe de narcissisme pour en rajouter une couche.

Je m’attendais au charmeur mais pas à être charmée. Envoûtée je l’étais même, par son naturel, par son amour de la scène, par sa voix infaillible. Un crooneur, un rockeur et surtout un blues man comme je les aime : profond, grave, franc. Derrière son teint de vacancier et sa peau lissée, Tom Jones a su déconstruire tous les clichés auquel je le rattachais.

Pudique et loyal, l’homme se confie et fait honneur aux personnes qui l’ont accompagné tout au long de sa carrière. A commencer par sa femme pour laquelle il interpréta les chansons sur lesquelles ils aimaient danser. S’ensuivit les reprises de Joe Cooker, Leonard Cohen, John Lee Hooker, majestueuses, unanimes.

Vendredi soir au Montreux Jazz, Tom Jones a su me dire pourquoi je l’avais toujours aimé. Ce n’est pas sa légende mais bien la personne qu’il a su resté après près de 55 ans de carrière. Ce n’est pas le crooneur mais bien l’homme fidèle à ses racines, qui fait honneur à ceux qu’il aime, à la musique qu’il chérit. Enfin, ce n’est pas le show man, mais bien l’artiste qui sait nous faire passer du rire aux larmes, de l’étonnement au bouleversement.

 
Auteur:
Laura

Si nous étions censés rester sur place, nous aurions des racines à la place de nos pieds.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.