Mali, pays de musiques

AlexPar Alex  •  2 Mar 2015 à 07:00  •  Mali, Tour du Monde  •   8 views

Le Mali est la nation par excellence de la musique africaine. Nul doute que ce pays fascine encore aujourd’hui par sa richesse musicale. Il a notamment attiré beaucoup de musiciens internationaux.

Nous nous attaquons à la musique noire africaine ce mois. Le Mali est le second plus grand pays d’Afrique. Il a une histoire où les conflits ne manquent pas, notamment avec le cas des Touaregs. Cette population rebelle entretient historiquement une relation conflictuelle avec le pouvoir en place. À côté de ces rapports compliqués, certains Touaregs produisent surtout du très bon son comme nous le verrons dans certains articles.

Le Mali connaît son essor au début du 13ème siècle. Il a plus tard été une colonie française et renommé Soudan. Ce pays colonisé a longtemps profité de sa situation centrale et de sa position stratégique sur les routes du commerce transsaharien. Au moment des indépendances africaines, il prend le nom de Mali à la suite de l’éclatement de l’éphémère fédération du Mali avec le Sénégal.

Kora Guitar Sound System

Les traditions musicales sont infinies au Mali. Cependant, il y a un instrument à cordes mythique qu’il faut présenter : la kora. Elle possède une grosse demi-calebasse de 40 à 60 cm, évidée et percée d’un trou de 10 cm de diamètre et elle est traditionnellement recouverte d’une peau de vache tendue et mouillée. Cette dernière sert de table d’harmonie et est reliée à un manche long de 1,20 à 1,40 m possédant généralement 21 cordes. Celles-ci vibrent lorsqu’elles sont pincées et émettent alors des sonorités plutôt aiguës.

kora1

Cette harpe luth d’origine africaine se retrouve dans plus en plus de productions contemporaines de folk (Piers Faccini), de jazz (Kora Jazz Trio) ou de rock (Damon Albarn). À l’instar du sitar qui appartient à la musique traditionnelle indienne, mais apparaît aussi dans les compositions des Beatles, des Rolling Stones, de Black Rebel Motorcycle Club et de nombreux autres amateurs de psychédélisme.

Par ailleurs, il existe des guitaristes maliens de très grand talent. Ne perdons pas de temps et citons la légende nationale : Ali Farka Touré. Ce dernier a gagné trois Grammy Awards à la force de ses riffs. Il a aussi collaboré avec l’immense Ry Cooder, classé 8ème meilleur guitariste de tous les temps par le magazine Rolling Stone. Ensemble, ils ont enregistré l’album « Talking Timbuktu ». Néanmoins, j’ai découvert Ali Farka Touré grâce à un album hypnotique et méchamment bluesy : « Savane ». Depuis la première écoute, j’y reviens toujours comme un lieu d’évasion et de pureté musicale.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’histoire et la musique du Mali, vous êtes prêts pour écouter tranquillement un condensé de kora et de guitare. Bon voyage !

Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

Il existe un tout petit milieu de l'électro underground en Chine. DJ, producteur, Sulumi appartient...

Le rock chinois s'invite chez nous le temps d'un festival, ou plus...

The Coral n'est pas qu'un groupe mais plutôt une mini scène musicale de Liverpool et de son...