Kassé Mady Diabaté, l’historien et le chanteur

AlexPar Alex  •  12 Mar 2015 à 07:00  •  Mali, Tour du Monde  •   3 views

Au Mali, la musique n’est pas seulement mélodies. Elle est un moyen de communiquer et de transmettre oralement un savoir presque millénaire. Kassé Mady Diabaté est un griot, un dépositaire de la tradition orale.

D’abord, évoquons l’importance de l’oralité et de la musique dans l’histoire de l’Afrique de l’Ouest, notamment au Mali. L’empereur Soundjata, au 13ème siècle, a ainsi utilisé la musique comme une arme redoutable pour fédérer un nombre considérable de nations. À l’époque, la musique a été le point d’union entre tous les peuples conquis.

En effet, elle a propagé et installé l’histoire de l’empire tout comme ses traditions dans tous les villages grâce à la caste des griots. Aujourd’hui, ces derniers transmettent un savoir presque millénaire de génération en génération.

Un temple malien

Bien sûr, l’intention n’est plus impérialiste comme à l’époque de l’empire mandingue. Au contraire, la musique malienne possède une effervescence importante et même un rayonnement international. Elle ne s’écoute plus seulement dans les villages africains mais s’offre à tout amateur de sonorités nouvelles. De surcroît, elle permet des rencontres avec la musique européenne ou américaine comme dans le cas de Ali Farka Touré.

Kassé Mady Diabaté apparaît dès lors comme une voix importante de la transmission de l’histoire malienne car il est issu d’une famille de griots. Ce qui lui donne la responsabilité de préserver les contes d’un pays, les chants d’un peuple et le savoir d’une culture.

Il s’est notamment associé à Ballaké Sissoko à la kora, Badje Tounkara à l’n’goni et Lansiné Kouyaté au balafon pour « Kiriké », un album acoustique sorti en 2014. Par ailleurs, ce quatuor clôturera le Cully Jazz Festival le 18 avril 2015. Le temple du village vinicole se transformera donc en un lieu de partage durant une soirée anniversaire du label No Format.

Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

Il existe un tout petit milieu de l'électro underground en Chine. DJ, producteur, Sulumi appartient...

Le rock chinois s'invite chez nous le temps d'un festival, ou plus...

The Coral n'est pas qu'un groupe mais plutôt une mini scène musicale de Liverpool et de son...