Frènske ou la variété néerlandaise pour 60 ans et plus

RaffaelePar Raffaele  •  17 Oct 2015 à 08:00  •  La M**** du samedi  •   0 views

Notre héros du jour se nomme Frènske, est néerlandais et chante en allemand (ça ne s’invente pas).  Alors oui, on aime vraiment ce doux synthé des 80’s. Sans compter le clip accompagnant le morceau.

Glaube Daran‘, « foi en cela » en allemand, est une ritournelle de l’ami Frènske, un chanteur de variété néerlandais. L’artiste est d’ailleurs présent sur une compilation de chansons populaires ayant en commun la joie de vivre et les instrus au synthétiseur. Jetez-y donc un œil, rien que pour les belles têtes de vainqueurs.

Afin de remettre cette superbe pièce musicale dans son contexte, rappelons que ce type de musique appartient à une culture inattaquable: le Musikantenstadl. On ne s’étendra guère sur ce grand événement populaire suisso-austro-germanique. Le Musikantenstadl a ses nombreux fans, il suffit de voir les immenses salles combles lors de chacun de ces spectacles. La spéciale du Nouvel An est, parait-il, réservée longtemps à l’avance.

Synthétiseur et mandoline

Revenons donc à l’ami Frènske. Son clip est tourné dans un jardin public aux abords d’un joli château. En plus du paysage bucolique, il y a un magnifique plan devant une volée d’oies et de canards, qui visiblement ont tout autre chose à faire. Frènske traverse un pont, chante une chanson d’amour, sans oublier l’inexplicable zoom sur une sortie d’égout. Le tout filmé avec un iPhone. Heureusement, l’expérience nous a récemment montré qu’un clip amateur n’est pas nécessairement tout pourri à cause du manque de moyens. Pour celui-ci, je vous laisse juger sur pièce.

Au son de cette douce mélodie, notre cœur balance entre le coup de batterie du synthétiseur décidément old school et les quelques accords de mandoline. Ce son si italien donne une touche incontestablement romantique. Messieurs, si l’envie vous prend de chanter une sérénade, prenez-en de la graine.

Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

Revival des années 1980, Sonseed vous convie à un grand moment de musique.

Décidément, les émissions de télé réalité produisent encore et toujours de magnifiques excréments...

Espérons que la hype Pokemon Go ne sorte pas les horribles chansons du dessin animé de l'oubli.