Festi’Neuch, une édition 2017 presque ensoleillée

JorrisPar Jorris  •  21 Juin 2017 à 16:11  •  Live  •   5 views

L’édition 2017 de Festi’Neuch s’est terminée dimanche après quatre jours d’un soleil plus que présent sur les rives de Neuchâtel. De quoi réjouir les festivaliers et imprimer à cette 17ème édition un caractère unique. 

On ne va pas vous le cacher, ces quatre jours ont été plus que super malgré quelques petits bémols sur lesquels nous reviendrons. Mais place aux éléments positifs qui nous ont marqué, histoire de bien se lancer dans cet article improvisé. Tout d’abord, nous retiendrons la prestation extraordinaire de Prophets of Rage. Un concert qui fera date dans l’histoire du festival par sa qualité, son impact et son contexte. Un Tom Morello en forme olympique aura gratifié le public de tout son talent de guitariste après avoir profité des joies du lac et du festival. Parce que Festi’Neuch, c’est surtout un festival à taille humaine. Il suffit de voir tous ces artistes prendre du bon temps près d’autres scènes, en loge ou en balade sur le site pour se rendre compte qu’il se dégage une atmosphère particulièrement saine durant cette période. De quoi procurer à ces super stars un sentiment positif et graver un peu plus Festi’Neuch dans leur tête.

Si la grande scène a vu son lot de concerts mémorables, c’est également le cas sur la Lacustre qui a perdu son chapeau pour s’ouvrir entièrement. Un pari risqué qui aura pleinement satisfait le public et permis d’accueillir plus de festivaliers autour de cette seconde scène, tout en offrant aux artistes une meilleure qualité sonore et un point de vue vers le lac toujours plus beau. Mais, d’année en année la tendance se confirme, c’est vers la scène de la Marée que vos serviteurs ont passé une bonne partie de leur temps. Probablement à cause des nombreux arbres offrant un point d’ombre fort agréable, mais surtout en raison des groupes. Autisti d’abord, Fai baba ensuite, Throes and The Shine qui aura tout explosé samedi soir, voilà quelques noms qu’on a pu entendre et apprécier.

Festi’Neuch, c’est aussi et surtout des rencontres. L’espace presse devient un lieu particulier durant ces quatre jours où se côtoient organisateurs, journalistes, blogueurs, communicants etc. Tout le monde vit le festival à sa manière mais tous le partage unanimement. Les quelques nombreuses bières bues à la volée entre deux interviews rafraîchissent à la fois nos corps et permettent d’échanger simplement avec tout le monde. L’espace presse devient ainsi un lieu où tout le monde se parle, sans se connaître préalablement et nous procure ce sentiment génial d’être au coeur de Festi’Neuch grâce à toutes ces personnes rencontrées. On remercie également le sandwich Moite-Moite d’exister, une des raisons fondamentales de notre présence sur place.

Dans les bémols, si la capacité maximale du festival n’a pas été atteinte suite à une faible affluence du jeudi soir (faible affluence incompréhensible tant Prophets of Rage était exceptionnel), l’élément négatif musical restera à n’en pas douter le concert de M.I.A. Un son horrible, une présence scénique affreuse et une absence d’interaction avec le public auront tout simplement enterré ce concert désastreux. L’occasion pour nous d’aller manger un Moite-Moite. Heureusement, cette prestation n’a en rien entaché notre sentiment sur ce festival qui s’est terminé dans la danse et la bonne humeur grâce à Magic System. Un concert qui, soyons honnêtes, ne nous emballait pas spécialement mais qui aura conquis les nombreux festivaliers. Un véritable show pour une prestation solide. Les gens ont bougé bougé.

Que dire de plus ? Finalement, rien. Nous espérons que vous aurez apprécié notre couverture de l’événement et nos débuts fracassants dans l’Instagram Game et le Live Facebook. Des expériences plaisantes que nous tâcherons d’affiner dans les festivals cet été. Merci à vous chères lectrices, chers lecteurs, de nous suivre. On se donne rendez-vous à Festi’Neuch l’été prochain du 14 au 17 juin 2018 !

 
Auteur:
Jorris

Personne ne sait véritablement ce que je fais dans cette rédaction à part râler sur Yannick. Sinon, j’attends le comeback d’Elvis Presley.

Dans le même genre...

Court retour sur le concert de Caballero & JeanJass à la Case à Chocs vendredi dernier et brève...

Les fans de hip hop satisferont leurs besoins de bon son avec Alaclair Ensemble et Murmures...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...