Festi’Découvertes

PatrickPar Patrick  •  6 Mar 2015 à 14:48  •  Découvertes  •   0 views

Ça ne vous a certainement pas échappé, la saison des festivals approche à grand pas. Dans notre belle cité neuchâteloise, un événement retient toute notre attention: la programmation de Festi’Neuch.

L’année passée, la grand messe des Jeunes-Rives avait dévoilé un tout petit peu de ses invités à l’avance. En 2015 nous avons le droit à douze noms, et la plupart des têtes d’affiche. Une méthode qui coupe court aux indéboulonnables conférence de presse et prend le parti de travailler les réseaux sociaux.

Quoiqu’il en soit, pour ceux qui sont passés outre les annonces voici une partie du programme de cette 15ème édition. Le jeudi, d’habitude placé sous le signe du punk et metal, change un peu de registre avec Placebo, Hubert-Félix Thiéfaine et Feu! Chatterton. Le vendredi place au DJ phare du début du siècle Fatboy Slim, des Ecossais de Texas et des petits nouveaux de Rone. Benabar ravira les festivaliers le samedi en compagnie de Milky Chance alors que Klangkarussel nous fera danser jusqu’au bout de la nuit. Dimanche, jour de repos après trois soirs éreintant, Yannick Noah et Patrice nous rappellerons qu’avoir été ado il y a dix ou vingt ans ne change pas grand chose. Akhenaton et IAM clôturent ce premier survol de la programmation.

Nous serons évidemment pour vous à la conférence de presse à la mi-mars. Réjouissez-vous! En attendant, les billets sont déjà en vente et dépêchez-vous, si vous prenez votre sésame avant la fin mars vous profiterez d’un prix plus attractif.

C’est pas tout ça, mais on a bossé aussi pour vous offrir des découvertes cette semaine:

 

Patrick

J’ai découvert Worst in Me au Biubstock en août 2013. Une année et demie pour vous en parler, j’ai pris mon temps. Oui, vu qu’ils vont sortir leur tout premier EP « A long Way Home » dans pas longtemps, c’est le moment de placer le projecteur sur eux. Un premier morceau est disponible sur leur Bandcamp. Ça s’appelle ‘Living with Decency‘ et c’est vachement bien.

 

Alexandre

Le jazz vocal peut donner des frissons. Lisa Ekdahl fait partie des artistes dont la voix berce gentiment les auditeurs. ‘Heavenly Shower’ ne déroge pas à la règle. Ce titre se trouve entre Melody Gardot et Soley. L’album « Look To Your Own Heart » a été enregistré à Cuba comme on l’entend dans cette découverte. Prenez un bon thé, installez-vous dans un canapé et savourez.

 

Malvin

À force d’écouter tout style de musique confondu, on finira, sans le vouloir, par tomber dans des carrefours de sonorités présentant des métissages incroyablement variés. Le matin du reggae, le soir de l’électro, reste le chemin de midi tapante qui fera office de transition. Et c’est là que le dub entre en scène. Panda Dub sort en 2013 « Psychotic Symphony », qui, selon moi, est un vrai chef d’œuvre contemporain d’électro-dub. Cet artiste lyonnais, déjà bien connu sur la scène française, nous invite cette fois à un voyage initiatique aux confins du monde de la musique. Autant de basses à l’anglaise que d’innovations à la française. La beauté du périple se ressent surtout à travers ces ribambelles de sonorités intercontinentales qui lui donne ce charme inimitable. Sac à dos en place, laissez-vous donc transporter par ces dix minutes de véritable transhumance musicale, dépaysantes, prenantes.

Patrick

Un jour je chasserai la marmotte. En attendant j’écris bénévolement des articles sur des groupes obscurs pour me payer l’attirail nécessaire afin de réaliser mon rêve. La vie, c’est pas facile.

Dans le même genre...

Quand la musique est à la limite de la cassure, nous nous émerveillons devant les moindres détails.

Quand l'océan chante dans la voix de Lula Pena, le résultat ressemble à l'éclat d'une vague sur le...

Une première écoute au détour d’une soirée d’hiver, et voilà, j’étais contaminé.