Cancer Bats – « Searching for Zero »

PatrickPar Patrick  •  29 Juin 2015 à 17:30  •  Albums  •   0 views

Le sale, la crasse, la transpiration, l’alcool et l’huile de moteur. Les Cancer Bats c’est un peu tout ça à la fois. Du rock bien gras tout droit sorti du fond du garage.

Le cinquième album de la bande à Liam Cormier est sorti à la fin mars et s’intitule «Searching for Zero». Catégorisé sous punk hardcore dans beaucoup de journaux, je tiens directement à réparer une grande injustice : Cancer Bats c’est bien plus que ça. Sombre, mystérieux, sale, les adjectifs ne manquent pas.

Un subtil mélange entre un punk typé 80’s, une touche heavy metal et un côté garage indéniable. Le terme subtil est certainement galvaudé ici, mais cette nouvelle galette fait un bien fou. L’ouverture par ‘Satellites’ met dans l’ambiance tant les premiers fans que les petits nouveaux. Des tomes qui rugissent, une vieille disto suivi d’un riff simple et des backing vox avant que la machine s’emballe. Simple et efficace.

Après ce début très punk-rock, le rythme prend une autre tournure et on retrouve le côté crasseux qu’on connaissait. ‘True Zero’ est une pépite. ‘Arsenic in TYOTS’ exalte les sens. ‘Beelzebub’ nous rappelle à quel point Black Sabbath c’était bien. Pour rappel, d’ailleurs, la formation agit aussi sous le nom de Bat Sabbath, un cover band du groupe d’Ozzie Osbourne. Eh ouais.

On a trouvé tout sauf le zéro

On avance dans ce monument jusqu’aux deux points d’orgue de cet album. Le très hardcore ‘All Hails’, dans la plus pure tradition punk, un morceau chronométré à 1min28, chapeau! Le suivant se nomme ‘Buds’ et donne dans l’explosivité totale. Des riffs tonitruants qui s’envolent tant dans la rythmique propre au metalcore que dans la plus pure tradition du metal disons classique. Pour ne rien arranger, la voix de Liam est parfaite de bout en bout.

« Searching for Zero » est l’album rock’n’roll de ce début d’année. Tout y est, un véritable guide du côté dégueulasse de ce genre. Hormis les premières backing vox du tout début de ‘Satellites’, les Cancer Bats font l’apologie de la noirceur et du mordant. Une ode au sombre, tout simplement magnifique.

Metal Blade Records – 2015

Patrick

Un jour je chasserai la marmotte. En attendant j’écris bénévolement des articles sur des groupes obscurs pour me payer l’attirail nécessaire afin de réaliser mon rêve. La vie, c’est pas facile.

Dans le même genre...

La sensualité enserre la musique de Warhaus d'une étreinte à la fois ferme et délicate.

Préparez vos oreilles, Metz est de retour... et avec Steve Albini aux manettes.

Les punks de Hateful Monday sont de retour avec un nouvel album.