PJ Bond – ‘Lori Meyers’

PatrickPar Patrick  •  2 Déc 2014 à 18:28  •  Reprises en volée  •   0 views

Une partie d’entre vous le sait déjà, les discussions entre colocataires sont parfois fructueuses. Une de celles-ci m’a conduit à remettre en question ma vision des reprises. Témoignage au cœur d’un appartement tranquille de Neuchâtel.

Je voyais tous mes collègues sortir des reprises acoustiques et tout le monde dire « ouais c’est quand même vachement cool » alors que moi une Cover, je l’aime drôle. Hier soir, un lundi comme il y en a beaucoup, je trainais sur YouTube et ai trouvé une belle version de ‘Wrecking Ball’ par London Grammar. J’en ai fait part à mon colocataire également rédacteur sur ce site merveilleux.

Il m’a dit quelque chose de très juste qui remettait en cause tout ce que je croyais jusqu’à ce frileux premier lundi de décembre : « Une reprise doit être belle ». Voilà, ce que j’aimais de mon côté c’était les punks ou les métalleux s’approprier à grands coups de guitares des standards de la chanson populaire. Mais, apparemment, le public est moins friand que moi de ce genre de choses.

Mardi, jour de la Cover, je suis en stress. Beaucoup de boulot à faire pour l’université et un morceau à dénicher dans les tréfonds de la toile. J’ai toujours mon London Grammar, mais ça me gêne, ce n’est pas moi. Je continue à partir du principe que les lecteurs ont compris les différences entre les rédacteurs et s’ils voient mon nom en haut de l’article ils seraient déçus de voir du London Grammar. Sauf si c’était pour reprendre du Bad Religion, mais j’offre une bière à celui qui me trouvera ça.

Bref, mon moment de « prise de melon » passé je tombe, au bol, sur PJ Bond. Ce songwriter américain proche du milieu folk-punk que j’apprécie tant. Je me souviens qu’il avait fait une reprise d’un de mes groupes préférés et BIM ! ça me revient. Lori Meyers’ de NOFX. Au lieu de choisir une copie punk d’un groupe de pop ou une Cover acoustique d’un groupe surévalué, je vais prendre une reprise acoustique d’un morceau punk. Eh ouais ! C’est ça le progrès.

Pour la petite histoire, Lori Meyers est sorti sur l’album indépendant le plus vendu sans jamais n’avoir reçu de promotion des radio, TV et presse commerciale : « Punk in Drublic ». Plus de 500’000 copies écoulées pour une des galettes les plus écoutées par les punks de notre génération. Un must-have, très clairement, tout comme la reprise de PJ Bond est un must-listen.

Patrick

Un jour je chasserai la marmotte. En attendant j’écris bénévolement des articles sur des groupes obscurs pour me payer l’attirail nécessaire afin de réaliser mon rêve. La vie, c’est pas facile.

Dans le même genre...

Dom La Nena a sorti un nouveau EP en 2016. Elle y reprend 'Scenic World' de Beirut.

Le rappeur anglais, Devlin reprend le fameux 'All Along The Watchtower' de Bob Dylan, mais...

Tame Impala en acoustique et sans effets psychédéliques, c'est en fait tout aussi beau.