Le Balélec, ça se passe comment cette année ?

MalvinPar Malvin  •  4 Mai 2015 à 12:00  •  Live  •   8 views

Pour cette 35ème édition de l’émérite festival estudiantin suisse, le Balélec Festival, change quelque peu sa structure, faute des travaux et des modifications de circulation au sein du campus de l’EPFL. Mais pas de panique, un vent nouveau accompagne l’année 2015 et sa belle programmation!

Changement de cap pour les scènes du Balélec. On vous rassure tout de suite, le festival aura toujours lieu sur le campus. De plus, la jauge reste la même. C’est-à-dire que les 15’000 festivaliers annuels fouleront à nouveau le bitum du complexe. Mais suite à la problématique des travaux de restaurations intempestifs, les super-héros de l’organisation ont bien dû trouver une solution à cela. La voici :

Balélec 1

Cette année, on passe de l’autre côté du Rolex Learning Center. L’artère d’arrivée n’est donc plus la même ; il faudra donc passer par l’arrière du métro. Les scènes sont comme toujours dispatchées, mais cette fois-ci nous trouverons un cœur central à la fête : la scène BEAT, qui rallie toutes les autres scènes entre elles. Ça tombe bien, performances et set Dj y verront le jour, histoire de danser la zumba entre un concert et une morse volée d’hamburger.

Les acteurs fédérateurs

Passons maintenant à la programmation. Ce festival est, selon moi, une des rares rencontres qui, non seulement est très attrayante par son ambiance mythique, mais qui également présente une palette d’artistes des plus variées de la région. Et pourtant, ô combien de fois aurai-je entendu cette année « Je connais rien, à cette prog ! ». Creusez, bande d’ingrats, des perles s’y cachent. Regardons ensemble les plans possibles de la soirée.

Balélec 2

Pour bouger, autant commencer par le seul groupe de jazz manouche de la soirée, Les Manchots, ou directement aller tâter de la bass music neuchâteloise avec Homo Electronicus. Peut-être qu’Ultra Planète fera également le bonheur auprès des rockeux du coin, paraît que ça swingue dans le genre. Ceux-ci continueront sûrement avec Satanic Surfers et The Subways, histoire de retomber en jeunesse à travers garage rock et punk déchaussé, à moins qu’il préfèreront goûté à de la très bonne électro french touch de chez Christine (live) ou Club Cheval (de Bromance). Côté trash, les lausannois Petrol Patrol représenteront le rock, les anglais Forreign Beggars, quant à eux, le hip-hop électrisé. La scène drum’n’bass/jump up fait également très fort cette année en mettant à la suite Wilkinson et Noisia. Mais il faudra choisir, car entre deux, les Suisses de Somogo amèneront percussions et musique organique, histoire de reprendre le flambeau de la transe du festival (amené précedemment par Goayandi et Hilight Tribe).

Besoin de repos et de quitter tous ces concerts frénétiques? Je vous propose alors de passer du hip-hop lustré de Chill Bump (ayant participé au dernier EP de Chinese Man) au dub/trip-hop de Zenzile. Tous deux font partie de la crème française musicale actuelle. Vous pourrez sinon contempler à la suite Yanač, Make Plain et Kif. Tous à la Scène Squatt, le voyage se tissera à travers musique klezmer, folk blues et pop aux notes très roots. Et pour finir, la fin de soirée se voit administrée par un grand nom de la minimale française, Worakls Band. En d’autres mots, comment terminer sur de l’électro sans côte fêlées.

En voilà, un beau programme. Nous rappelons également que 1250 billets seront mis en vente le jour-même sur Starticket.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller vous renseigner sur le site internet du Balélec Festival. Que la bière et les notes coulent à flot. En attendant, voici une petite sélection des groupes à venir sur le campus.

Malvin

Par une douce nuit de Printemps, je m’engouffrais dans une pénombre magnétique. De là retentissaient de faibles vibrations, profondes, vraies. Dès lors, je n’ai cessé de traquer l’essence de cette musique. La bête me menait de voyages en découvertes, au milieu d’une vibrante atmosphère aux aspects dub, électro, rock psychédélique…

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.