Des choses ou des trucs japonais

JorrisPar Jorris  •  15 Nov 2014 à 13:00  •  La M**** du samedi  •   0 views

J’aime bien la culture, vous voyez? J’aime bien parce qu’on apprend des choses ou des trucs parfois. Et puis c’est bien, ça permet de connaître des choses ou des trucs et d’en parler au bar avec les copains. Non vraiment, c’est bien. Et je suis content de voir que l’humanité aussi aime bien la culture. Au Japon, par contre… 

Faut avouer une chose pour cette chronique: généralement on ne passe pas des heures (sauf Yannick peut-être) à chercher la musique idéale pour la M****. C’est humainement impossible. Déjà qu’on se considère comme un peu taré, si en plus on prenait plaisir à s’enfoncer dans la bouse du net, il y aurait définitivement matière à nous juger. J’ai tapé des choses ou des trucs sur youtube et j’en suis ressorti avec une affreuse envie de serrer mon ours en peluche… et avec une vidéo japonaise. Enfin je crois. Je n’en suis pas sûr. La gueule des gens dans le clip ne me permet de dire s’ils sont Japonais mais comme je n’ai pas compris un traître mot de ce qu’ils ont dit et que le titre indique « Japan » dedans, je me suis fié à mon instinct pour conclure qu’il s’agissait d’une chose ou d’un truc japonais.

Si vous survivez au clip et à la musique, voici mon interprétation:

C’est l’histoire d’une Abeille mal rasée, d’une Sorcière, de Blanche-Neige qui, ça se voit, ne s’est pas bien réveillée et a enfilé son slip sur sa tête parce qu’elle était à la bourre, du Petit-Chaperon-Rouge-Avec-De-La-Varicelle-Dedans-Les-Yeux, et d’une Sirène dont même le scénariste s’en fout vu son impact à l’écran. Ils ramassent tous des choses ou des trucs dans la forêt et la petite Abeille mal rasée semble s’exciter pour tout ou rien. C’est pour ça qu’à un moment ils nous montrent des choses ou des trucs pas très catholiques. Et ils courent aussi. C’est important la course. Ce serait nul s’ils courraient pas. Et finalement, l’Abeille mal rasée se fait écraser mais c’est sûrement une métaphore de la vie en général: le poids des années qui pèse sur nos épaules fragiles symbolisées ici par la douceur des paroles et de la musique.

/craquage

Jorris

Personne ne sait véritablement ce que je fais dans cette rédaction à part râler sur Yannick. Sinon, j’attends le comeback d’Elvis Presley.

Dans le même genre...

Revival des années 1980, Sonseed vous convie à un grand moment de musique.

Décidément, les émissions de télé réalité produisent encore et toujours de magnifiques excréments...

Espérons que la hype Pokemon Go ne sorte pas les horribles chansons du dessin animé de l'oubli.