Après deux albums pied au plancher, Goat décide de calmer un peu le coup sur leur troisième opus : "Requiem". Moins frénétique, mais toujours aussi hypnotisant.