La première soirée de l'Impetus Festival a la démarche pesante et l'haleine suffocante d'un junkie