C'est parfait quand Elliott Smith, Lhasa de Sela et Patrick Watson cohabitent sur une mélodie mythique.