Spirit Fest – ‘River River’

AlexPar Alex  •  22 Nov 2017 à 07:00  •  Découvertes  •   50 views

Le label Morr Music livre encore et toujours de belles surprises. Spirit Fest est la rencontre entre les arrangements minutieux du groupe The Notwist et les saccades vocales des japonais de Tenniscoats. Un univers pétillant.

Quand le chanteur du groupe The Notwist rencontre la voix féminine du duo Tenniscoats alors la candeur et la douceur d’un songe prennent immédiatement le dessus sur la brume automnale. La langue anglaise se mêle au japonais, et inversement; et tout cela semble tellement évident.

Soudain, comme dans l’éclatement d’une bulle à la surface d’un étang, l’esprit pétille. Un sentiment de bien-être apaise et remplit tout le corps. L’univers léger et décousu des deux Japonais cohabite admirablement avec l’étreinte des arrangements des Allemands.

Quelques notes de piano isolées éveillent des pétillements dans les yeux. La présence discrète et soignée d’artifices électroniques amplifie encore la rêverie. Des instrumentations souriantes, l’impression de planer par dessus l’infini psychédélique avec le regard ingénu et enfantin que nous a volé – en partie – l’âge adulte.

L’écoute de Spirit Fest ouvre notre imaginaire, allège et balaie les feuilles mortes dans un coup de vent. Les dessins colorés de la couverture de l’album saisissent avec une belle justesse l’univers musical de cette rencontre. Une musique qui flamboie de toutes ses couleurs dans le reflet d’une rivière sereine.

 

01.12.17 : Festival Face M, Genève
03.12.17 : Sedel, Lucerne

 

« Spirit Fest »

Spirit Fest

10 novembre 2017
 
Auteur:

 

Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

Les bulles d'air pullulent dans les fonds musicaux de Jon Hood.

Découvrez en exclusivité le nouveau clip 'In The Eye of A Dying Bird' d'Organ Mug, issu de son LP à...

Quand la musique est à la limite de la cassure, nous nous émerveillons devant les moindres détails.