Programmation Festi’Neuch 2012

OlivierPar Olivier  •  10 Mai 2012 à 20:15  •  Live  •   893 views

Dévoilée le 20 mars dernier, la programmation du Festi’Neuch cuvée 2012 avait, quand on se baladait sur les forums ou les réseaux sociaux, semblé ne pas enthousiasmer plus que ça les amateurs de ce festival à la fréquentation en constante augmentation.

Nous vous proposons alors de plonger avec nous dans ce programme et d’analyser de plus près les artistes qui feront danser les Neuchâtelois à la fin du mois.

Jeudi 31 mai :

Le premier jour de festivités sera l’occasion de découvrir le nouvel album « Born Villain » du glam-métaleux Marilyn Manson. Un album faisant la part belle au métal industriel et qui rappelle son troisième album « Antichrist Superstar« , comme le démontre le titre No Reflection. Joli coup de la part d’Antonin Rousseau, programmateur du festival.

Toujours dans le métal, les locaux de November-7 seront également de la partie avec leur album sorti l’année passée, « Season 3 ».
Le clip du morceau In My Mind, extrait de cet opus est d’ailleurs sorti il y a quelques mois. Un bon échauffement avant Marylin Manson.

Suisse, Anna Aaron l’est aussi. La Bâloise, qui avait déjà séduit Neuchâtel lors d’un concert au Théâtre Du Pommier en octobre 2011, saura vous emporter dans son monde grâce à sa pop envoûtante et surtout, son remarquable deuxième album « Dogs In Spirit ».

Enfin, les frappadingues Shaka Ponk viendront mettre le feu au (bord du) lac grâce à leurs morceaux électro-rock tels que Let’s Bang, ‘I’m Picky‘, ‘My Name Is Stain‘ et autres bombes sonores.

 

Vendredi 01 juin :

La soirée du vendredi fera la part belle au hip-hop et à l’électro avec des têtes d’affiches telles que Youssoupha, Sexion d’Assaut, C2C (dont on avait chroniqué l’album ici) ou encore les Allemands de Puppetmastaz.

Du côté des groupes plus méconnus, les jeunes Françaises de Brigitte (que l’on avait découvert avec leur reprise du tube de NTM Ma Benz) prouveront qu’elles ne sont pas qu’un effet de mode et Yuksek viendra faire danser les festivaliers avec son électro funky à souhait (cf. Off The Wall).

La scène jurassienne sera également bien représentée avec le rappeur Sim’s, qui nous proposera son hip-hop teinté de soul et de jazz, ainsi que l’excellent DJ Idem qui proposera un set hip-hop dont lui seul à le secret.

Enfin, pour le premier soir des Afternatives à la Case-à-Chocs, Festi’neuch a invité le label allemand BPitch dont la patronne n’est autre qu’Ellen Allien, légende de la techno berlinoise. Elle sera accompagnée pour l’occasion de deux autres artistes du label, à savoir Kiki et les Dance Disorder.

 

Samedi 02 juin :

Le samedi soir sera plus calme avec des groupes comme Morcheeba, Apparat ou encore des interprètes comme Thomas Fersen et Sophie Hunger (qu’Alex était allé voir, son article ici). Une soirée où l’on naviguera entre les différents styles musicaux, de la pop à la folk, du trip-hop à la chanson française.

Nous pourrons aussi découvrir le chanteur genevois Fauve qui présentera son très bon dernier album « Clocks ‘n’ Clouds« , ainsi que le DJ set du duo  Cassius.

Puis, nous aurons également l’occasion de rire un bon coup grâce au collectif français Les Franglaises, au concept étonnant et terriblement sympathique. Ce groupe reprend en effet des tubes anglophones (allant d’ABBA à Michael Jackson en passant par les Black Eyed Peas) et les interprètent en français. Délirant.

A la Case-à-Chocs, pour la deuxième soirée des Afternatives, les clubbers auront droit à la visite du mythique label parisien Ed Banger. Pedro Winter, le boss, se produira derrière les platines sous son pseudonyme, Busy P. Il sera accompagné pour l’occasion de Feadz et Mickey Moonlight. Voilà une nuit qui s’annonce dantesque.

 

Dimanche 03 juin :

Le dernier jour sera consacré à la « musique du monde ».

Outre le couple malien Amadou & Mariam qui nous présenteront leur dernier album « Folila«  (auquel Bertrand Cantat a largement participé), nous pourrons apprécier l’énergique reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly dont les concerts sont toujours un bon moment ainsi que l’électro-pop tzigane de Shantel et le Bucovina Club Orkestar, swinguant comme jamais.

Il nous faudra également aller découvrir la jeune anglaise Hollie Cook, fille du batteur des Sex Pistols, rien que ça ! Elle nous fera vibrer avec son reggae légèrement pop, style qu’elle baptise « tropical pop ». Un bon rayon de soleil.

Autre découverte, le dub de Kanka. Accompagné sur scène d’un bassiste et possédant comme seul instrument son ordinateur, il fera planer Neuchâtel avec ses rythmes entraînants et hypnotisants. A noter également la présence des locaux de D-verse City à l’énergie communicative.

A noter qu’il reste encore un invité surprise pour cette soirée du dimanche. On ne devrait pas trop tarder à savoir de qui il s’agit.

 

Festi’neuch
Du 31.05 au 03.06
Place des Jeunes Rives
Neuchâtel
Billetterie

Dans le même genre...

Joyeux anniversaire aux copains d'Hateful Monday. Passez leur faire un bec à l'Usine samedi soir.

Le public dansera à Lausanne avec l'électro minimale de la Berlinoise d'adoption

Le Fri-Son de Fribourg accueillera un songwriter talentueux le 18 octobre 2018