« Pour devenir Maître Pokémon, je suis prêt à tout… à tout »

LouisPar Louis  •  24 Juil 2016 à 14:26  •  La M**** du samedi  •   5 views

En pleine hype Pokemon Go, on se souvient que Pokemon, c’est toute une génération de gosses qui ont joué au jeu, collectionné les cartes, regardé les films et suivi le dessin animé. Ils respiraient Pokémon, ils mangeaient Pokémon et, hélas, ils chantaient Pokémon.

Je ne vous cacherai pas qu’encore aujourd’hui, mes sentiments s’emballent lorsque j’entends la chanson du générique de la première saison du dessin animé Pokémon. Et tant pis si elle est cheesy, son rock édulcoré qui séduit les gamins avec autant de perversion qu’un pédophile à sugus dans un long trenchoat délavé, parvient, par un subtil mélange d’épique et de nostalgique, à me faire fredonner les paroles, que je connais évidemment par cœur, chaque fois qu’un copain bourré trouve rigolo de la passer durant le café noir entre deux tubes d’Andréas & Nicolas.

Pochette_CD_-_Bande_originale_de_la_série_TV

Chic! Ce CD contient le clip du Pokérap!

Mais on ne peut pas en dire autant des autres chansons Pokémon. Vous savez, ces trucs insipides qu’on nous forçait à écouter à la fin d’un épisode dans le cadre du « Pikachu Jukebox », et qui ont été réunis sur un véritable album, avec jaquette, chansons bonus et poster inclus, qu’on pouvait acheter sur les rayons du City Disc du coin. Tentant vaguement de coller aux genres en vogue à l’époque, du hip-hop à l’eurodance cheap surfant sur la popularité du Barbie Girl d’Aqua, chacun des titres figurant sur cette compilation rivalise en mauvais goût.

On ne sait pas trop qui blâmer pour une telle avalanche de m*****, puisqu’internet a eu la décence de préserver l’anonymat de certains des compositeurs. Mais, pour le titre qu’on va vous passer, on connaît le coupable : il s’agit d’un certain John Loeffler, un Américain qui dirige une boîte du nom de Rave Music aurait écrit la version US de ‘En Route vers Jadielle‘. Parce que vous le valez bien, on a choisi d’opter pour la version française (plus de 100’000 vues quand même), histoire que vous ne perdiez rien de la poésie des paroles, articulées par Jean-Marc Anthony Kobeya, le même à qui l’on doit le mythique thème Pokémon, et dont la carrière a essentiellement consisté à interpréter les chansons d’ouverture de dessins animés japonais.

 
Auteur:
Louis

Je recherche : une édition originale de l’EP éponyme de Medieval Steel en 12 ». Je propose : deux cannettes un jeudi à la Ruche. Eh ouais, l’expat’ fribourgeois n’a pas perdu ses habitudes langagières arrivé à Lausanne.

Dans le même genre...

Revival des années 1980, Sonseed vous convie à un grand moment de musique.

Décidément, les émissions de télé réalité produisent encore et toujours de magnifiques excréments...

Du moche à tous les niveau