Patrick Bishop – « Minor Lakes »

AlexPar Alex  •  23 Nov 2013 à 15:12  •  Albums  •   118 views

« La Suisse produit de la bonne musique! » Voilà la meilleure manière d’introduire Patrick Bishop et son groupe. Les Bernois viennent de sortir le somptueux « Minor Lake » où le piano et le violoncelle réunissent toute leur puissance d’évocation pendant que les sonorités électroniques donnent un contretemps à la base musicale plus classique. Mais la guitare n’est jamais loin. L’ensemble forme une bulle de songes qui se crée et invite l’auditeur à la contempler de l’intérieur!

Minor Lake

‘Mallory’ ouvre l’album et habille le silence de sa mélodie fragile qui grandit. Comme si nous entrions dans une pièce précieuse au petit matin lorsque les premiers rayons traversent le rideau agité par le vent. Puis quatre battements de tambour remplissent la pièce avant de déclencher la merveilleuse ritournelle pianistique de ‘Wake’.

Nous nous réveillons doucement avant l’agitation de ‘Teraphim’ dans lequel le violoncelle de Ronja Rinderknecht prend de l’ampleur en devenant plus nerveux et profond. Tout s’illumine alors que ‘Golden’ sonne dans l’appartement. Les murs se parent d’or. Le réveil est doux. ‘Northern Lights’ suspend cet instant alors que la voix se dégage plus clairement de la musique et le morceau se construit avec un claquement électronique évoquant un James Blake plus naturel.

Et ce n’est pas finit! Non! Croyez-nous. Le plus fabuleux morceau vient à la moitié de l’album. C’est ‘High Vaults’ où le piano de Lukas Iselin offre un discours avec un jeu de guitare délicat. Il se voit parfois isolé dans un court solo majestueux où pianotent des mélodies rappelant pas instants les compositions de Yann Tiersen dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Des questionnements dans les paroles comme pour renforcer la discussion qui s’installe dans la pièce silencieuse maintenant habitée.

Le sommet est atteint! Il reste encore sept morceaux qui donnent vie à la bulle de songes grandissant dans l’appartement. Nous vous recommandons d’y jeter une oreille attentive. Mais pour vous faire encore plus envie nous vous laissons avec l’ambitieux et électrique ‘Redoubt’ tiré de l’album.

httpv://www.youtube.com/watch?v=SxbKneGf7oo

Accidental Conspiracies – 2013

Achetez l’album en digital via iTunes ou procurez-le vous en version physique sur CeDe.ch. Mais le meilleur serait d’aller faire un tour chez votre disquaire le plus proche.

Dans le même genre...

Le duo britannique a gardé la cap pour stimuler l'imaginaire

Un mélange de chants traditionnels sud américains et de modernité délicate

La Beauté, c'est peut-être ça