Paléo Festival 2016: Les ‘petits’ groupes seront les meilleurs

RaffaelePar Raffaele  •  12 Avr 2016 à 16:13  •  Live  •   9 views

Pour cette édition 2016 du Paléo, l’intérêt se situe moins dans les têtes d’affiche que dans les « petites » scènes. De belles découvertes de groupes émergents seront à découvrir tout au long de cette semaine.

Cette tendance générale s’impose depuis quelques éditions lorsque nous découvrons la programmation du festival nyonnais. La curiosité se réveille particulièrement en prenant connaissance des artistes dont le nom n’évoque rien mais dont la musique pourrait rendre les prestations singulières.

Ainsi nous irons à la découverte de ce qui pourrait surprendre. Concrètement, voici nos recommandations: Grand Blanc, The Deaf, J.C. Satan, Egopusher et les fribourgeois de Pandour viendront égayer ce début de semaine. On poursuit par le plat de résistance avec quelques révélations récentes et talentueuses telles que Jain, Hyphen Hyphen, Vianney et Deluxe. Pour le weekend, on ne saurait que trop vous conseiller les concerts des The Animen, Flavien Berger et Mansfield, TYA. Mais ce n’est pas tout…

La scène Hip-hop

En effet, les programmateurs ont pris un soin particulier à mettre en avant une scène hip-hop jeune et énergique. Soom T est l’exemple parfait d’un mélange culturel qui dépasse le genre et se manifeste dans les sonorités entre l’Inde et la Grande-Bretagne. Cette britannique n’hésite pas à transformer en atout sa double origine. Le flow élastique d’Ocean Wisdom imposera un rythme effréné et devrait convaincre par sa présence  scénique et ses grosses basses. Le Paléo accueillera à nouveau Bigflo et Oli. Après avoir joué sur une scène bien plus modeste l’année dernière, ils reviendront avec le défi de faire plaisir à un public plus large. Abd Al Malik donnera également à voir l’aspect électronique de sa musique.

Passons aux têtes d’affiche, il le faut bien. Les billets vont se vendre comme des petits pains (comme d’habitude) grâce aux renommés Muse et les Insus(-portables) qui étaient déjà annoncés. La scène française sera aussi bien présente avec Michel Polnareff, Francis Cabrel et Alain Souchon accompagné de Laurent Voulzy. Aussi là, Louise Attaque sauront-ils faire revivre leur renommée datant de plus d’une décennie? Les paris sont ouverts. N’oublions pas les légendes chevelues du heavy metal Iron Maiden qui feront assurément le plein. Enfin, Boys Noize fera péter de la grosse électro en live et Massive Attack se produira aussi, un an après sa prestation au Montreux Jazz. N’oublions pas le projet de Stephan Eicher und die Automaten. Le musicien suisse proposera une prestation à la frontière de la poésie et de la mécanique de précision.

Le village du monde sera Celtique

Enfin, le métissage musical sera également de la partie avec en tête de file Ibrahim Maalouf. Le trompettiste se produira le même soir que le trio A-WA dont l’électro fera certainement à danser. Faisant le pont entre hip-hop et musique celtique, Turbo Sans Visa fera parti des groupes à ne pas manquer. Le Paléo 2016 propose en effet un accent Village du monde orienté sur les sonorités celtiques. Bouteille de whisky à la main, allez donc faire un tour aux concerts de Happy Ol’McWeasel, de Krismenn & Alem, Alan Stivell mais surtout celui de The Real MacKenzies le dimanche. En fin de compte, on se marrera à coup sûr dans l’ambiance festive irlandaise.

 
Auteur:
Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.