Old Crow Medicine Show – ‘Wagon Wheels’

YannickPar Yannick  •  31 Mar 2015 à 18:56  •  Reprises en volée  •   0 views

Aujourd’hui je vais prendre quelques libertés par rapport aux règles établies pour cette rubrique de reprises en volée. Le printemps m’a toujours donné quelques élans de rébellion…

Pour comprendre en quoi la chanson que je vous propose ne correspond pas entièrement aux règles traditionnelles d’un cover, il faut en comprendre la genèse. A l’origine de ‘Wagon Wheels’, il y a un texte et une mélodie de Bob Dylan. Une chute de l’enregistrement du douzième album du chanteur de Duluth « Pat Garrett & Billy the Kid » en 1973. Si la partie instrumentale est complète, le texte ne couvre que le refrain. Cependant, Dylan abandonne son projet et l’enregistrement devint ainsi un bootleg, baptisé ‘Rock Me Mama’.

Ce n’est que 30 ans plus tard, en 2003, que Ketch Secor, frontman du groupe de country originaire de Nashville Old Crow Medicine Show, tombe sur l’enregistrement. Le gaillard, grand fan de Dylan depuis sa plus tendre jeunesse, entreprend de compléter le titre. Il en écrit les couplets sur le parcours d’un homme au travers des États-Unis afin d’y retrouver son amour. ‘Rock Me Mama’ devient ainsi ‘Wagon Wheels’.

Plus qu’une reprise il s’agit donc d’une collaboration. La chanson est d’ailleurs crédité à Ketch Secor et Bob Dylan, alors même que les deux hommes ne se soit jamais rencontrés. Cela n’empêche pas Old Crow Medicine Show de signer avec ce titre le plus gros succès de sa carrière. ‘Wagon Wheels’ est certifié disque de platine au USA.

Bonne écoute.

Oh ! Et si ça vous embête vraiment que ce titre ne soit pas réellement un cover, sachez qu’il a été repris a plusieurs reprises, notamment par Darius Trucker ou encore Nathan Carter.

Yannick

Une semaine est composée de sept jours, une guitare possède six cordes et la main humaine compte cinq doigts. Bizarre, non ?

Dans le même genre...

Dom La Nena a sorti un nouveau EP en 2016. Elle y reprend 'Scenic World' de Beirut.

Le rappeur anglais, Devlin reprend le fameux 'All Along The Watchtower' de Bob Dylan, mais...

Tame Impala en acoustique et sans effets psychédéliques, c'est en fait tout aussi beau.