Odezenne investit le Romandie

MalvinPar Malvin  •  4 Mar 2016 à 13:16  •  Live  •   2 views

Inutile de vous affoler : c’est complet. Déjà un mois que les billets se sont vendus sans grande difficulté. Profitons-en pour remettre au goût du jour le succès du collectif bordelais.

Odezenne, initialement écrit O2 zen, ne peut que traduire à la perfection cette belle soupe d’états d’âme qui bouillonne en chacun de nous. Colère, mélancolie, bonheur. Est-ce un hasard que leur acronyme nous mène facilement à le lire « Aux deux haines » ? Et pourtant, quand on tend bien nos oreilles, rien de cela n’est évoqué. Heureusement. Rares sont les groupes de rap français clamant poésie et mots crus avec tant de génie. Le résultat en est renversant.

Même si je viens de le faire, on ne peut réellement qualifier leur musique de rap. Du slam, alors ? Non plus. L’équipage se trouve en réalité loin des conventions hip-hopiennes, sachant jongler à la perfection avec ce qui se fait de mieux de nos jours. Mattia, lui, s’occupe du son. Rond, profond et électriquement efficace, leurs productions sont enjolivées par des paroles de vrais basses, à la frontière de la nonchalance incisive. Les habitués sauront alors différencier les deux voix d’Al et Jacko. Pour les autres, pas de panique, ça ne saurait tarder.

La nave du Romandie vivra ce samedi un véritable abordage, au sens propre, de gens peu catholiques aux bons goûts. Métaphore facile, les rimes d’Odezenne un peu moins. Une belle occasion, me diriez-vous, pour découvrir en chair et en os des bribes de leur nouvel EP « Dolziger Str. 2 ». Tout droit sorti du quartier Est berlinois, cette pépite innove tout en restant fidèle. On y ressent une lutte idéaliste à fleur de peau, mettant face à un miroir l’auditeur, écorché vif par les allitérations sanglantes et non dénuées de sens de deux jeunes artistes en cherche de muses.

Et si des billets vous n’en avez point, écoutez leurs oeuvres encore et encore, sans oublier de lorgner attentivement leur prochaine venue. La bonne musique, elle se fait désirer.

Odezenne au club Le Romandie de Lausanne, samedi 5 mars 2016. Plus d’info sur leur site internet.

 
Auteur:
Malvin

Par une douce nuit de Printemps, je m’engouffrais dans une pénombre magnétique. De là retentissaient de faibles vibrations, profondes, vraies. Dès lors, je n’ai cessé de traquer l’essence de cette musique. La bête me menait de voyages en découvertes, au milieu d’une vibrante atmosphère aux aspects dub, électro, rock psychédélique…

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.