Nathan Baumann & Silikat – « Drive – An Audiovisual EP »

GlennPar Glenn  •  22 Mar 2018 à 10:06  •  Découvertes  •   111 views

Plus besoin de prendre l’avion pour aller à L.A.! Nathan Baumann & Silikat vous invitent en exclusivité à faire un tour de la ville californienne avec leur premier projet intitulé « Drive – An Audiovisual EP ». De la musique bien meilleure que ce qui est proposé par les compagnies aériennes en classe éco.

Bon accrochez vos ceintures fictives, il y a peut-être des autoroutes à six voies mais le trafic ici n’est pas toujours aussi fluide. En gros je vous explique: « Drive » est né de la rencontre de Nathan Baumann, musicien et compositeur de La Chaux-de-Fonds, et de Swann Thommen, vidéaste et producteur de musique électronique sous le nom de Silikat. Le EP sort sous label Lexico Records, une écurie indépendante fondée par Silikat cette année. L’objectif ici est de promouvoir des projets uniquement audiovisuels dans le champ des musiques électroniques et expérimentales. Du coup, la sortie des projets se fait uniquement par le biais de la plateformes Youtube. On est clairement dans le turfu de la musique!

Après une année et demie de productions diverses et plus d’une vingtaine de compositions, ils décident d’en sélectionner quatre susceptibles de créer une cohérence stylistique pour « Drive ». Ceci avec l’aide de leurs potes Jona Nido pour les parties guitare, Pascal Lopinat pour les sections rythmiques et Jérémie Krütlli pour les parties basse. Les quatre productions sont empreintes d’une forte influence 1990-2000 et laissent place à différentes expérimentations stylistiques passant d’un morceau à consonance indie-pop à des envolées cinématiques. Elles ont été mixées sur un enregistreur à bande par Louis Jucker début 2017 dans le studio d’Hummus Records.

Le concept audiovisuel

Nathan Baumann & Silikat sont partis dès le départ de l’idée de produire une bande sonore pour la voiture accompagnant un voyage hypothétique, « Drive » s’est mué en projet vidéo racontant cette virée imaginaire. A partir d’images capturées dans Google Earth, le projet propose une traversée dans les méandres de Los Angeles, ville urbaine aux ramifications multiples où la voiture est maître. Dès lors, si vous prenez le bus à L.A., vous risquez de tomber sur de sacrés zozos…

Suivant quatre tableaux, le spectateur est amené à découvrir cette métropole gigantesque et ses alentours qui sont sans aucun doute l’un des bastions du rêve américain et d’une industrie cinématographique mondiale. L’esthétique de Google Earth confère au paysage urbain une dimension semi-destructive, proche d’un jeu vidéo des années 2000 et les juxtapositions des différents plans nous amènent à percevoir cette traversée de manière fragmentaire.

 

« Drive – An Audiovisual EP »

Nathan Baumann & Silikat
Lexico Records
2018
 
Auteur:
Glenn

N’aimant pas particulièrement la musique, j’ai été catapulté ici par hasard et au-delà de ma volonté. Préférant l’austérité à la frivolité du spectacle de la débauche auditive, je compte les jours qui me permettront à long terme de devenir sourd. Le vacarme m’étant insupportable.

Dans le même genre...

A la découverte d'Eliza Shaddad et d'un nouveau single intrigant

Si un tel drame devait survenir, il y a moyen de s'en sortir avec une playlist dopée à la caféine

La fraîcheur musicale souffle souvent depuis la Californie comme dans le cas de Tashaki Miyaki