Nakhane – « You Will Not Die »

AlexPar Alex  •  9 Juil 2018 à 07:00  •  Albums  •   101 views

Habité. Un mot. Une caractéristique musicale du sud-africain Nakhane dont l’album « You Will Not Die » recèle de nombreuses merveilles. Une voix dont la capacité d’envoûtement mérite une attention toute particulière. Une découverte aussi.

Nakhane Touré est aussi écrivain et acteur. Nous pourrions parlé d’un artiste complet même s’il faut toujours attendre plusieurs années et autant de productions artistiques pour confirmer ce type de première impression souvent très vendeuses. Le temps fera le reste. Quoi qu’il en soit il compose une musique singulière dans laquelle on entre comme dans l’intimité d’un homme. Le magnétisme musical ne semble pas lui faire défaut tant il attire dès les premières notes de ‘Violent Mesures’ en ouverture de « You Will Not Die ». Un chœur, comme le murmure fabuleux de disparus qui seraient revenu le temps d’un album.

Il saisit à merveille son auditeur, s’autorise même des basses puissantes et des envolées synth pop comme sur ‘Clairvoyant’. Il sait ce qui marche et accroche. Aucun doute là dessus. Et au-delà ? ‘Interloper’ propose des contrastes étonnants entre une batterie qui tape fort et l’isolement de la voix comme en suspension sur la mélodie. La douceur du piano surgit alors sur ‘You Will Not Die’, impose sa fragilité et accompagne une voix parfois fantomatique.

La suite de l’album est une succession d’émotions mêlées. Nakhane sait donc aussi toucher. Comme s’il y avait là quelqu’un qui souhaitait simplement exposer avec sincérité et pudeur son intimité pour l’offrir en cadeau à qui veut bien l’entendre. Avouons tout de même que les bases rythmiques se répètent d’un morceau à l’autre, manque parfois de variations et rendent beaucoup de morceaux trop semblables. Voilà bien le seul véritable reproche que je puisse faire à ce premier album très bien réussi. Mention spéciale au merveilleux ‘Teen Prayer’.

 

« You Will Not Die »

Nakhane

16 mars 2018
 
Auteur:
Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

La Beauté, c'est peut-être ça

Un album décevant

Juste parce qu'il faut connaître cet album. Punkt schluss.