Monophonics – ‘Bang Bang’

OlivierPar Olivier  •  5 Nov 2013 à 17:51  •  Reprises en volée  •   0 views

Ce soir, je fais d’une pierre deux coups comme on dit.

Jeudi passé, nous sommes allés revoir sur scène les Monophonics, énorme groupe de psych-soul venu tout droit de San Francisco et sa baie, après un passage sur une des scènes gratuites du Montreux Jazz Festival cet été. Une expérience mémorable puisque la troupe avait passé plus d’une heure quarante-cinq à faire danser une foule nombreuse.

C’est aux Docks que nous avons eu l’occasion de revivre cela.

Enfin presque, puisque cette fois-ci, ils ne jouaient pas leur répertoire à eux, mais l’album – qui sort début 2014 – où ils jouent les backing-bands de luxe pour Ben l’Oncle Soul. Une heure et demie de soul bien rétro comme le Français l’aime, davantage chantée en anglais que d’accoutumée et avec quelques titres qui sonnent bien forts. Un concert différent de celui auquel on s’attendait, mais qui nous a convaincu que les Américains sont de véritables brutes capables d’insuffler un son dantesque à n’importe quelle chanson.

C’est ainsi que je vous présente ce soir la reprise du célèbre titre ‘Bang Bang‘, chanté en 1966 par Nancy Sinatra et repris ici par des Monophonics au top de leur forme. Cette cover se trouve sur le dernier album, « In Your Brain« , de la bande et est le seul morceau que le groupe a joué de sa discographie jeudi soir aux Docks.

Trois minutes trente de tempo relevé, basse affamée, cuivres étincelants et d’un Kelly Finnigan possédé au chant qui ont estomaqué un public qui ne s’attendait visiblement pas à un tel coup (de revolver).

De quoi se permettre un petit : « Bang bang, they shot them down ! »

Monophonics – ‘Bang Bang’

httpv://www.youtube.com/watch?v=ioFeYZhuRLs

Nancy Sinatra – ‘Bang Bang’

httpv://www.youtube.com/watch?v=T5Xl0Qry-hA

Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

Dom La Nena a sorti un nouveau EP en 2016. Elle y reprend 'Scenic World' de Beirut.

Le rappeur anglais, Devlin reprend le fameux 'All Along The Watchtower' de Bob Dylan, mais...

Tame Impala en acoustique et sans effets psychédéliques, c'est en fait tout aussi beau.