Miscellanées de genre

MalvinPar Malvin  •  27 Fév 2018 à 07:00  •  Découvertes  •   80 views

Ou comment classifier, regrouper, trouver un lien commun et y poser une marque, de fabrique, d’émotion. On en a déjà parlé. Les mots mettent autant de barrières qu’ils sont indispensable à la navigation sensorielle des êtres que nous sommes. Tentons alors d’en dessiner les contours, les plus beaux et les plus justes qui soient.

C’est ainsi que la clef du lien se trouve dans le ressenti, et non dans le calcul. Les trois groupes que je vous présente dans cet article ne se ressemblent pas, ou du moins peu, aux premières apparences. D’une musique roadie et nostalgique aux profondeurs coldwave, les émotions sont toutes autres. Et pourtant, un seul et même centre gravitationnel les aura réunis ici-bas, que je ne saurai expliquer. Encore des mots pour tenter l’impossible. Peu concluant je dois avouer. Tentons, tissons, c’est un fil rouge que je vous présente :

Chicos de Nazca

Nos premiers baroudeurs mangent quotidiennement de l’asphalte. C’est une découverte comme on les aime, semblables à de grands noms tels qu’Allah-Las ou Brian Jonestown Massacre. D’origine chilienne (rappelant les très bons krauteux Föllakzoid) et installés à Berlin, c’est Francisco « Kb » Cabala qui a initié en 2010 les premiers pas du groupe, connu également pour ses prestations néo-psychédéliques dans La Hell Gang. Épuré, efficace, voix lointaine par dessus les grains de la route, ils représentent à merveille l’autoradio des beatniks contemporains. Mention spécial pour un de leur dernier pressage « Living Lightime », excellente synthèse de la formation. Oh, et « Blowing Inside » aussi. Et « Ether ». Écoutez-les tous, ce sera plus simple.

https://chicosdenazca.bandcamp.com

Holygram

Cryogénisation, l’autoroute s’enfonce. Voyage, oui, mais intérieur, des vagues froides et nostalgiques s’en dégagent. Industriel, post-punk, coldwave, beaucoup de mots tentent de définir ce groupe de Cologne, découvert lors du concert des Orchestral Manœuvre in the Dark, aux Docks de Lausanne. Éponyme, un seul LP est paru jusqu’à maintenant. Et mon Dieu ce que c’est bon. ‘Hideaway’ introduit l’œuvre et donne le ton, Depeche Modien à souhait, tout s’accélère ensuite avec ‘Daria’ et s’enchaîne parfaitement sur l’incroyable ‘Still There’, doux, violent, étendu. Pour finalement sombrer dans le plus électronisé ‘Distant Light’. C’est un autre genre d’asphalte que voici.

https://holygram.bandcamp.com/releases

Tengger

Je voulais terminer par la plus grande des découvertes, la plus originale et introspective qui m’ait été donnée ces derniers mois. Fraîchement débarqués de l’excellent label Guru Guru Brain (maison de Kikagaku Moyo et Minami Deutsch, pour les plus connus), ce duo sud-coréen raconte avec peu, un synthétiseur et une voix, en dématérialisant les formes communes, perforant le bitume et florissant un passé verdoyant, plongeant notre conscience au plus profond. Tengger, c’est une immense caldeira sur l’île de Java, Indonésie. C’est aussi un désert de sable doré au centre de la Chine, tirant son nom de la divinité principale du Tengrisme, « ciel » en langue turco-mongol, alliant chamanisme et animisme, alimentant la croyance que le sens de la vie est considéré comme vivant et harmonieux avec le monde environnant.

Il va de soi que par ces traits historiques et spirituels, le résultat de cette création musicale nous rapproche de notre être, lancinant, vibrant, extatique. Comme si un but en commun était à creuser et à redécouvrir. Tengger, c’est de l’orgue, de la noise, du transcendantal. C’est l’album « Segye » et maints autres EP, c’est ‘Spiritual’, ‘Oneul’ et ‘Donggrami’. Tengger, c’est une formation à ne pas perdre de vue et à chérir la venue. Le voici, mon point de chute.

Vous y voyez plus clair, maintenant ?

https://tengger.bandcamp.com

 
Auteur:
Malvin

Par une douce nuit de Printemps, je m’engouffrais dans une pénombre magnétique. De là retentissaient de faibles vibrations, profondes, vraies. Dès lors, je n’ai cessé de traquer l’essence de cette musique. La bête me menait de voyages en découvertes, au milieu d’une vibrante atmosphère aux aspects dub, électro, rock psychédélique…

Dans le même genre...

La fraîcheur musicale souffle souvent depuis la Californie comme dans le cas de Tashaki Miyaki

Premier album live de l'histoire de The Warlocks, "Vevey" est une bonne façon de se faire un live...

Découvrez en exclusivité, le premier projet de Nathan Baumann & Silikat intitulé "Drive - An...