Metropop 2015: Une soirée rock à moitié pleine, mais pourquoi?

RaffaelePar Raffaele  •  9 Nov 2015 à 16:28  •  Live  •   1 view

Ce vendredi 6 novembre, le festival Metropop a donné sa deuxième soirée à Lausanne avec une belle affiche orientée rock. Malgré la qualité des concerts proposés et la réceptivité du public, la salle Métropole ne s’est remplie qu’à moitié.  Voici quelques hypothèses pour comprendre pourquoi.

Quatre groupes orientés rock, tous excellents, réunis un même soir de festival au coeur de Lausanne. Sur le papier, ça fait rêver. On se dit que Kitty, Daisy and Lewis ; Luke ; Calexico et Émilie Zoé vont forcément faire salle comble. Malheureusement, ces talents réunis n’auront pas suffi à remplir la salle Métropole. Malgré le brio des prestations, la salle n’était qu’à moitié pleine (comme le verre, c’est plus sympa qu’à moitié vide).

Si le problème ne vient pas des groupes, où est-il alors? Peut-être le prix relativement élevé du billet d’entrée, 65 francs aux portes et 55 en préloc, qui aura rebuté les plus jeunes. La moyenne d’âge ce soir-là, au-dessus de 30 ans, laisse penser que le public est composé de vétérans prêts à débourser une petite somme. Vu le niveau des concerts, le prix du billet justifie la dépense pour un connaisseur, mais peut-être pas pour quelqu’un souhaitant découvrir ces groupes.

Un prix au bar pas très friendly

OK pour le billet d’entrée, reste que le coût d’une bière est scandaleusement élevé: 10 francs pour une grande, 5 pour une petite + 2 francs de consigne. Eh oui, sortir un billet de 20 pour une grande bière et se voir rendre la monnaie en piécettes, ça fait quand même mal au c**.

Enfin, une autre explication possible est que deux autres soirées franchement sympathiques ont eu lieu ce même jour en Suisse romande: Akua Naru et Guts à la Case à Chocs de Neuchâtel et Rone au Post Tenebras Rock de Genève. Peut-être le public s’est-il éparpillé entre les trois salles?

En conclusion et parce que ça n’arrive pas tous les jours, je vous propose de passer en revue les avantages et les inconvénients d’un festival à moitié rempli.

Avantages

  • Personne ne te marche sur les pieds
  • Les filles ont la place pour danser et toi le champ visuel pour les admirer
  • Même le type de 2 m 14 qui est devant toi à chaque concert te laisse voir la scène
  • Les toilettes sont propres
  • Tu peux aller échanger deux mots avec Kitty de Kitty, Daisy and Lewis au stand merchandising et lui faire demander une dédicace pour ta copine qui n’a pas pu venir

Inconvénients

  • Lorsque les ingés lumière éclairent la salle après une chanson, ça casse un peu l’ambiance
  • Le bruit et les cris disparaissent entre chaque morceau
  • La sécurité tire quand même la gueule
  • Aux balcons c’est vraiment, vraiment calme
 
Auteur:
Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.