Maroon 5 ou le minimalisme

ClairePar Claire  •  5 Sep 2015 à 20:13  •  La M**** du samedi  •   0 views

Je vais peut-être me faire taper sur les doigts par certain(e)s en catégorisant ce titre de M**** du samedi soir mais ma foi, j’en prends le risque.

Dès les premières notes, cette chanson m’a hérissé les poils. Je ne sais pas ce qui a poussé Maroon 5 a sortir pareil titre mais le groupe ne devait plus avoir grand chose en stock. Les paroles sont plus que limitées et autant superficielles que la fille dont le chanteur dresse le portrait. Entre deux refrains grossiers, se glissent des couplets sans queue ni tête.

Quant au clip, il ne nous rassure pas sur la situation économique du groupe. Complètement hors sujet, le groupe s’est contenté de suivre le chanteur de sa douche à son entrée sur scène. Evidemment, quand il arrive, la salle est pleine à craquer juste pour l’entendre brailler motherf*cker pendant cinq minutes et repartir. Et qui plus est, le clip est en noir et blanc ! Au vu de la chanson, pas étonnant qu’ils n’aient pas dégoté un gros budget.

Autant qu’ils sachent que pour être crédibles dans leur lutte contre le réchauffement climatique, quelques efforts supplémentaires seront nécessaires !

A écouter si vous n’avez rien de mieux à faire.

 

Claire

Réveillée depuis petite par un papa qui presse « play » dès le réveil, j’avais deux options : détester la musique ou la chérir. J’ai choisi la seconde. Depuis, elle ne me quitte plus et berce mon quotidien.

Dans le même genre...

Revival des années 1980, Sonseed vous convie à un grand moment de musique.

Décidément, les émissions de télé réalité produisent encore et toujours de magnifiques excréments...

Espérons que la hype Pokemon Go ne sorte pas les horribles chansons du dessin animé de l'oubli.