Manuel Garcia, la guitare merveilleuse

AlexPar Alex  •  6 Nov 2014 à 12:00  •  Chili, Tour du Monde  •   95 views

Prenons l’avion. Je vous invite pour un tour de l’autre côté du monde. Vous y pensiez justement? Alors embarquez. Ce mois-ci nous vous faisons découvrir quelques secrets musicaux du Chili. Et je dois débuter par un auteur-compositeur de talent: Manuel Garcia.

Il fait partie des troubadours dont la musique touche par sa simplicité et sa pureté. Pensez à Piers Faccini ou encore au Justin Vernon des débuts. Vous savez, le fameux album ‘For Emma, Forever Ago’. Notre cantautor est aussi un digne hériter de l’écriture de Silvio Rodriguez. Il s’inscrit ainsi dans la lignée des poètes à la guitare toujours sur l’épaule.

C’est un ami qui m’a fait découvrir ce musicien chilien et je le remercie encore aujourd’hui. J’étais alors quelque part en Patagonie chilienne lorsque je lui demandai de m’envoyer un petit condensé de musique hispanique. Il avait déjà vu les étendues sud américaines et même espagnoles alors je m’attendais à quelque chose de traditionnel mis au goût des compositions actuelles. Il m’envoya ‘Tu Ventana’.

Chez Manuel Garcia, le texte ne va jamais de soit et les mélodies expriment toujours quelque chose qui dépasse la barrière de la langue. Comme il le prouve une fois de plus en 2014. Son nouvel album, « Retrato Illuminado », oscille entre la musique chilienne traditionnelle et moderne. Il contient assurément du talent et de la sincérité. C’est mon avis et j’en suis plutôt persuadé.

d’une poésie à l’autre

Le Chili possède également un poète bien plus prestigieux dont les vers ont voyagé dans le monde entier et ont produit une ode à la ville de Valparaíso:

[…] y la tierra / furiosa / levantó su oleaje / más tempestuoso / que el vendaval marino / el polvo / te cubría / los ojos / las llamas / quemaban tus zapatos / […]

————————————————————

[…] et la terre / furieuse / levait sa houle / plus tempétueuse / que le vent violent marin / la poussière / te couvrait / les yeux / les flammes / brûlaient tes chaussures / […]

Pourquoi je cite et traduis même ces quelques vers? D’abord, ils sont simplement beaux et évoquent parfaitement l’ambiance de Valparaíso dont je vous ai déjà invité à visiter les ruelles dans une playlist de la semaine. Et puis, je ne peux surtout pas parler du Chili sans évoquer l’auteur de ces mots: le poète Pablo Neruda.

D’autant plus que Manuel Garcia a repris un poème du maître. Et il l’a fait, mon dieu, il l’a fait avec une merveilleuse justesse et beaucoup de talent en compagnie d’un cantautor catalan! Et je laisserai le mot de la fin à ces deux artistes réunis pour un album franchement convaincant: « Exile ».

Dans le même genre...

Il existe un tout petit milieu de l'électro underground en Chine. DJ, producteur, Sulumi appartient...

Le rock chinois s'invite chez nous le temps d'un festival, ou plus...

The Coral n'est pas qu'un groupe mais plutôt une mini scène musicale de Liverpool et de son...