Les Découvertes AOC, une pure tradition

OlivierPar Olivier  •  17 Mai 2013 à 19:57  •  Découvertes  •   26 views

Gruyère AOC

Nous nous considérons comme un fromage musical. Autrement dit, une plateforme où l’on parle de musiques tantôt douces, tantôt salées, parfois récentes, parfois anciennes.

Si nous prenons le Gruyère au sens propre, la région neuchâteloise possède justement des producteurs passionnés et talentueux. Et même un bon nombre, puisqu’ils sont pas moins de dix-huit, basés de la Côte-aux-Fées à la Sagne, de Chézard aux Cerneux-Péquignot !

Nous parlons ici de tous ces travailleurs à qui nous voulons témoigner notre respect pour ce qu’ils font… le Gruyère AOC. Big up !

Ils aiment tellement leur produit qu’ils ont même la bonne idée de le décliner sous toutes les formes possibles : réchaud à fondue, nappe, briquet, casquette, couteaux suisses et même des meules factices pour décorer votre salon. Bon goût garanti !

Cet amour du fromage, nous avons le même pour la musique. Nous en écoutons autant que l’on mange de ce magnifique produit d’origine fribourgeoise… et tous les vendredis nous vous livrons nos découvertes et nouveautés !

Thom

« Tiens, tiens…. On dirait les Cure. » Que nenni, ces jeunes gens sont Suisses et représentent dignement la scène indie-pop. Originaire de Baden, la jeune formation connue sous le nom One Sentence, Supervisor enchante les oreilles et l’âme par des mélodies accrocheuses et aériennes au possible. Quant à la voix de Donat Kaufmann, on ne peut qu’apprécier son léger côté cassé et rauque. Le quintet vient de sortir un album fabuleux intitulé « This Heavy Sea« , dont voici le single. Ils se produiront à la Kilbi, et je ne peux que vous conseiller de les suivre de très près !

httpv://youtu.be/ZDGCWR8JmTI

 

Louis

Goat, ce n’est pas vraiment du metal. Ce n’est pas vraiment quoi que ce soit en fait. C’est un concentré de psychédélisme masqué, à mi-chemin entre Led Zep et de la musique tribale africaine. Selon les rumeurs, cette « chose » provient du nord de la Suède où subsistent quelques obscures pratiques voodoos. Mais ça a beau être méga louche et s’affranchir de toutes les définitions musicales, leur premier album « World Music » a été acclamé par The Guardian comme un des meilleurs skeuds de 2012, alors jetez-y quand même un œil. Au cas où.

httpv://youtu.be/swOjaFXnDeA

 

Patrick

Cette semaine sortait en vinyle le dernier album de Morning Glory après plus de six ans de gestation. Les New-Yorkais issus des défunts Choking Victim, nous sortent un album bien loin du ska-punk d’antant. Gardant ce côté « New-York sale », ils ont osé agrémenter leur son d’un ajout de violons et piano apportant une réelle plus-value. Le single vaut le détour, ces gars-là sont toujours aussi vrais. Stay true folks!

httpv://www.youtube.com/watch?v=f7XdJliuIf8

 

Yannick

Contrairement à ce que leur nom pourrait laisser présager, Thee Marvin Gays ne donne pas dans la soul. Non. Le quatuor originaire de Tournai, en Belgique donne plutôt dans une lo-fi désarmante de simplicité. Un son sale et épais dont émane des effluves de transpiration et de Jupiler tiède. Un régal.

httpv://youtu.be/SHdfmCKfCXM

 

Alexandre

Fiona Daniel a enregistré son deuxième album « Backyards » dans une villa de l’Engadine. La Suissesse y tisse des sons cueillis ici et là dans le quotidien pour les assembler en une bulle où il fait bon vivre. ‘Letter‘ est dès lors un espace où la tête se perd, s’oublie pour mieux se reposer. La Zurichoise produit une musique expérimentale, certes, mais dont les sonorités doucement rêveuses portent une voix touchante. Parfois, un sifflement entre même incognito par la porte de la cour intérieure et siffle son murmure dans les oreilles reposées de l’auditeur.

 

Olivier

Hier soir, au Corbak Festival de la Chaux-du-Milieu, ce n’est pas Robert Charlebois qui nous a le plus conquis – malgré un beau concert -, mais une jolie jeune femme d’origine américaine. Avec sa pop rêveuse et incroyablement pétillante, Maia Vidal a su faire chavirer les cœurs d’un public curieux à grand coup de nappes synthétiques, de mélodies virevoltantes et d’envolées lyriques dignes des grandes Dames du genre. Très belle découverte.

httpv://www.youtube.com/watch?v=gvz5TI8iQxs

 

Jorris

Kimbra, 23 ans, chanteuse, auteur, compositeur et interprète néo-zélandaise. De là, tout est dit. Merci.

httpv://www.youtube.com/watch?v=BetVjXZJL_s

 

Glenn

L’ami Glenn se balade actuellement chez la Reine d’Angleterre et préfère se goinfrer de fish’n’chips et de bières plutôt que de chercher de la musique. Bonnes vacances à lui.

httpv://www.youtube.com/watch?v=yprh8ElXgbU

 

Dans le même genre...

Écoutez, c'est indispensable. Voilà, c'est tout !

Trois musiciens qui partagent un ahlam commun et qui le subliment

Récit d'une soirée au Label Suisse Festival de Lausanne. Un écrin d'infinies découvertes.