Some kind of contemplation

AlexPar Alex  •  26 Avr 2015 à 07:00  •  Découvertes  •   0 views

Une playlist n’est jamais simple à composer. Je vous offre cette fois-ci des musiques crépusculaires et le plaisir de découvrir ce qui doit être entendu.

Photographie: Alex

Le crépuscule est un moment suspendu entre deux mondes : le jour et la nuit. Il s’étire parfois à l’horizon par dessus un lac, les montagnes ou l’océan. On le regarde seul, en couple ou entre amis. Il peut provoquer un état de contemplation – ou de sérénité – que j’ai essayé de reproduire à l’aide de cette sélection de dix morceaux.

Rien de spectaculaire – vous le savez certainement si vous lisez régulièrement mes articles – mais juste un petit brin de beauté provoquant à la fois des sourires délicats et des moments de rêveries reposantes. Cet instant durant lequel vous n’êtes plus là, détachés de la réalité, attachés plus solidement à vous-mêmes, profondément en accord avec votre âme.

J’ai surtout composé cette playlist pour vous faire découvrir des musiciens encore trop peu connus, pas assez diffusés. Des musiques qui oscillent entre ombres et lumières. Des compositions qui rappellent un crépuscule brûlant où il fait bon s’abandonner.

Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

Quand la musique est à la limite de la cassure, nous nous émerveillons devant les moindres détails.

Quand l'océan chante dans la voix de Lula Pena, le résultat ressemble à l'éclat d'une vague sur le...

Une première écoute au détour d’une soirée d’hiver, et voilà, j’étais contaminé.