Kilbi 2017: How Do You Sleep?

OlivierPar Olivier  •  3 Juin 2017 à 15:22  •  Live  •   6 views

On attendait du bruit, on n’a pas été déçus. La venue à Düdingen du légendaire combo Sleep a été un des points culminants d’une première soirée réussie.

Présents dans le coin lors du sound-check, nous avons vite compris que les Californiens n’étaient pas là pour faire dans la finesse. Mur d’amplis Marshall couplés à un inévitable Orange – stoner oblige, basse Rickenbacker et potards sur onze, la formule gagnante pour faire remuer les têtes était là.

Et du headbanging, il y en a eu. Comme on en voit rarement d’ailleurs. Une vague de cheveux valsant au gré des riffs surpuissants et d’une batterie maltraitée. Il faut dire qu’il est inévitable de ne pas se faire happer par des classiques tels que ‘Holy Mountain’, ‘Dragonaut’ ou même le petit dernier ‘The Clarity’, sorti en 2014.

Une heure et quart de rock’n’roll sale, lourd, qui sent la pisse, la bière, la sueur et le joint froid. A l’image du guitariste Matt Pike dont on pouvait imaginer l’odeur à distance, artisan du riff qui cogne aucunement perturbé par sa raie du cul apparente. Une leçon de stoner, le vrai, qui aura fait fuir les oreilles les plus sensibles, mais contenté toutes celles des autres, hypnotisés dans un récital de puissance où basse, guitare et batterie s’associent pour le meilleur et le plus bruyant.

C’est d’ailleurs les esgourdes sifflantes que nous avons quitté la grande scène, un peu sonnés par tant de lourdeur, à la recherche d’une suite digne à notre soirée. Nous l’aurons finalement trouvé directement après avec la très chouette performance de Lord Kesseli & the Drums, que l’on vous conseille d’aller voir si vous en avez l’occasion cet été.

 
Auteur:
Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.