Johnny, tes fans sont les meilleurs!

RaffaelePar Raffaele  •  24 Juil 2015 à 21:00  •  Live  •   10 views

Johnny Hallyday? Au Paléo? « Non, merci! » ai-je pensé la première fois. Johnny, ce n’est vraiment pas mon truc. Ni la musique, ni le bonhomme, ni rien du tout! Pourtant, une chose n’a jamais cessé de m’étonner: l’exaltation qui habite les fans de Johnny Hallyday. Nous avons voulu rencontrer ces aficionados du rock’n’roll à la française.

Notre premier fan s’appelle Marcel, dit « Pompon ». La soixantaine, grand gaillard moustachu, Marcel « Pompon » porte (évidemment) un t-shirt de Johnny, tournée 2012. Il a aussi la casquette de Johnny, ainsi qu’une médaille militaire. Grand timide à la mine débonnaire, Marcel craint ne pas bien connaître Johnny. Il en est « seulement » à son 5ème concert, mais concède qu’il a toute sa discographie à la maison.

IMG_7012Nous quittons Marcel « Pompon » en quête d’autres fans à aborder. Non loin de l’entrée du festival, nous rencontrons Rico, 69 ans, attablé avec un groupe d’amis. Comment l’avons-nous remarqué? Il possède la même coupe de cheveux que Johnny, et l’indispensable t-shirt à son effigie (évidemment). Ce jeudi, Rico verra Johnny pour la 57ème fois, son premier concert remontant à 1978 à Bruxelles. Depuis ce jour, sa passion pour l’artiste est restée intacte.

« On pourrait lui ériger une statue tellement il a donné, un peu comme celle de Freddy Mercury à Montreux. Johnny, c’est un monument! ». Rico a eu le privilège de rencontrer la « bête de scène » Hallyday lors d’un concert à l’Arena. Dans les loges VIP, Johnny est venu saluer ses fans. Un grand moment pour Rico, qui possède chez lui une pièce entière dédiée à Johnny. Sa collection personnelle comporte même une guitare originale achetée 1800 francs. En guise de mot de fin, Rico conclut ainsi: « Johnny, t’es le plus grand ».

Notre après-midi se termine en compagnie de Michel, 58 ans, président du fan club de Johnny Hallyday du nord vaudois qu’il a fondé il y a plus de 30 ans. Intarissable sur son idole, Michel (que ses copains surnommeIMG_7019nt « Johnny »), a même possédé pendant 18 mois une boutique entièrement consacrée à la rockstar. Il a aussi pu le voir en personne après des années d’efforts. « Cela m’a pris 16 ans avant de réussir à rencontrer Johnny! lance Michel. J’ai écrit à tout le monde, ses producteurs, son staff et même à sa sœur!  Je leur envoyais aussi le journal de 40 pages que j’écris sur Johnny.

Michel ne fait pas les choses à moitié: les murs de son appartement sont entièrement recouverts de posters de Johnny Hallyday. Son premier concert remonte à 1965, alors qu’il était encore enfant. « C’était à Beaulieu, les gens étaient hystériques et arrachaient les sièges pour les lancer partout ». Depuis, Michel ne compte pas les fois où il a vu Johnny, seulement celles où il ne l’a pas vu: 5 en tout, « pour des raisons financières » précise-t-il.

Après Marcel « Pompon » et Rico, nous laissons Michel se préparer pour le grand événement du soir, le concert pour lequel ils sont tous venus: le show de Johnny Hallyday. Après avoir fait la connaissance de ces personnalités affables et généreuses, un sentiment d’admiration nous habite. Cette dévotion, cette énergie et cette passion forcent le respect. Je ne sais pas si Johnny est le meilleur, comme le dit Rico, mais une chose est sûre: il a les meilleurs fans.

Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.