Isaac Gracie – ‘Reverie’

AlexPar Alex  •  31 Oct 2017 à 12:10  •  Découvertes  •   177 views

Avez-vous déjà succombé au charme d’une mélodie dès la première écoute ? C’est ce qui m’est arrivé avec ‘Reverie’ d’Isaac Gracie.

Certains morceaux surgissent parfois comme des éclats lumineux. Ils donnent envie de poser un regard bienveillant sur le monde des alentours durant quelques minimes minutes. Ils suspendent le temps et reposent l’esprit. C’est pourquoi nous répétons ensuite leur lecture à l’infini. Ils transforment un simple coucher de soleil en quelque chose d’encore plus merveilleux. Ils déclenchent la contemplation.

Les feuilles mortes, dont les reflets s’éteignent gentiment dans l’eau en laissant place à la nuée dorée du crépuscule, deviennent un festival de couleurs et s’apaisent au rythme du soleil couchant. Les bourrasques froides ne glacent plus le visage mais peignent le mouvement de l’automne dans le ramage des arbres. Un corbeau survole le rivage, croisse et appelle finalement ses camarades corvidés pour une dernière valse par dessus la forêt silencieuse. C’est simple et pourtant si rare. La musique provoque alors l’émerveillement.

C’est le cas de ‘Reverie’ d’Isaac Gracie. La mélodie s’installe immédiatement dans le cœur, sans détour. Elle heurte par sa douceur et sa puissance émotionnelle. Ce n’est pourtant qu’une voix cristalline, qu’une batterie discrète, que quelques riffs bien placés, que des vocalises fragiles, que l’émotion à la limite de la cassure et que des paroles dont la pureté est universelle. C’est l’essentiel !

 

« The Death Of You & I EP »

Isaac Gracie
2017
 
Auteur:
Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

A la découverte d'Eliza Shaddad et d'un nouveau single intrigant

Si un tel drame devait survenir, il y a moyen de s'en sortir avec une playlist dopée à la caféine

La fraîcheur musicale souffle souvent depuis la Californie comme dans le cas de Tashaki Miyaki