Il grande Giorgio Moroder

GlennPar Glenn  •  9 Avr 2015 à 15:00  •  Italie, Tour du Monde  •   0 views

Comment retracer la carrière d’un si grand monsieur de la musique contemporaine? Je crains que cela ne soit possible dans cet article. Cela dit un petit rappel succinct de la carrière de Giorgio Moroder peut déjà nous apprendre beaucoup de la musique électronique.

Personne n’aurait pu prédire que Hansjörg Moroder, de son vrai nom, tout droit sorti d’un patelin du Süd Tyrol dans le Nord de l’Italie allait devenir le pionnier d’un genre musical. Débutant sa carrière en 1965, il est plus connu pour ses bandes originales de films tels que Midnight Express, Flashdance, Scarface, L’Histoire sans fin, Metropolis ou encore Top Gun que pour son propre catalogue musical.

Ainsi des morceaux comme ‘What a Feelin’, ‘Take my Breathe Away‘, ‘Danger Zone‘ et ‘Chase‘ sont à tout jamais ancrées dans les têtes. Cela va de même si l’on considère les chansons écrites pour les divers artistes internationaux. Les titres ‘I Feel Love‘, ‘Hot Stuff’,On The Radio‘ et ‘Love To Love You Baby‘ de Donna Summer sont toutes du moustachu et tous des véritables hits intemporels. N’oublions pas non plus le fameux ‘Call Me‘ interprété par Blondie, la ballade ‘Love Kills‘ par Freddy Mercury et l’entraînant ‘Cat People (Putting Out Fire)’ par David Bowie.

Mais Giorgio Moroder à tout de même mis son génie à son service. Ses albums peuvent être considérés comme ce qui a créé entre autres Daft Punk. Sans Moroder, pas de Daft Punk. Il suffit d’écouter l’album « From Here To Eternity » (1977) pour en avoir la preuve. D’ailleurs ce n’est pas un hasard s’il a été invité sur le dernier album des artistes français. Il faut bien lui dire merci non? Du coup, Le septuagénaire désormais DJ est le producteur que tout le monde s’arrache actuellement: Lana Del Rey, Kylie Minogue, Britney Spears, Sia, Foxes, Lady Gaga et j’en passe. Heureusement que papy Moroder nous sortira un LP nommé « 74 is the New 24 » (2015). Il pense à lui un peu tout de même…

Glenn

N’aimant pas particulièrement la musique, j’ai été catapulté ici par hasard et au-delà de ma volonté. Préférant l’austérité à la frivolité du spectacle de la débauche auditive, je compte les jours qui me permettront à long terme de devenir sourd. Le vacarme m’étant insupportable.

Dans le même genre...

Il existe un tout petit milieu de l'électro underground en Chine. DJ, producteur, Sulumi appartient...

Le rock chinois s'invite chez nous le temps d'un festival, ou plus...

The Coral n'est pas qu'un groupe mais plutôt une mini scène musicale de Liverpool et de son...