Le Festival Antigel toujours plus loin

OlivierPar Olivier  •  10 Déc 2015 à 17:35  •  Live  •   3 views

Les années passent et le Festival Antigel demeure dans le haut du panier des grands-messes musicales helvétiques. Son concept d’offrir au public des découvertes et des légendes dans des lieux originaux et éparpillés sur le territoire genevois séduit, à juste titre. L’édition 2016 ne change pas d’objectif, mais consolide encore davantage les bases de l’événement.

Après avoir fait débarquer l’an passé Mogwai, Cold Specks, Dj Shadow, Bombino et autre Jonny Greenwood pour une quinzaine bien remplie, cette année la tendance semble davantage partir du côté du folk. Des vingt-neuf artistes présents, pas moins de sept sont issus de ce milieu. Outre les reconnus José Gonzalez et The Tallest Man on Earth qu’il est toujours bon de voir, les présences de la perle folk-soul islandaise Junius Meyvant, des créations modernes de l’Américain Sam Amidon, des Irlandais de Lynched ainsi que Ye Vagabonds et le jubilé du grand Michael Chapman pour ses cinquante ans de carrière seront des événements à ne pas louper. Les amateurs de folk en auront pour leurs oreilles.

Evidemment, les autres disciplines ne sont pas en reste. Côté grands noms, Philip Glass, Marianne Faithfull et Nicolas Godin (demi-Air) composent le podium, suivi juste derrière par Jeff Mills et Lee Ranaldo. Ce dernier fait d’ailleurs parti du chapitre New York, New York de cette sixième cuvée, rendant hommage à la culture de la Grande Pomme. Autre thème annoncé, South Africa What’s Up ? propose, lui, de nous emmener dans amener le pays le plus méridional de l’Afrique avec les venues de Spoek Mathambo ou Card on Spokes.

Si vous êtes plutôt rock actuel, les concerts de Tortoise, Balthazar et Jacco Garner (excellent il y a peu à l’Amalgame) seront des points de passage obligatoires.

Côté lieux, la variété est comme toujours au rendez-vous. Vingt-et-une communes accueilleront des événements, du Temple de Satigny à la Salle des fêtes de Carouge, des Bains de Cressy au Victoria Hall. Sans oublier le Grand Central, point névralgique de la fête, établi cette fois dans une friche industrielle du côté de Vernier. On y verra s’y faire moult soirées électroniques et hip-hop avec, entre autres, Brodinski, Mykki Blanco, Efdemin et Angel Haze.

Avec une programmation musicale riche et éclectique comme à son habitude, ses lieux insolites et ses projets singuliers, le cru 2016 du Festival Antigel s’annonce, d’ores et déjà, du meilleur hospice. Il ne reste dorénavant plus qu’à attendre la fin janvier pour le début des festivités et la reprise des trajets de nuit jusqu’au bout du Léman. Promis, on esquivera la grippe cette fois-ci…

Festival Antigel, du 29.01.2016 au 14.02.2016 à Genève. Programmation complète et billets disponibles sur le site officiel.

 
Auteur:
Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.