Festi’Neuch convie la foule sur les Jeunes Rives

PatrickPar Patrick  •  14 Mar 2017 à 14:10  •  Live  •   9 views

Le rendez-vous annuel de l’Interlope était pris en ce mardi matin. Festi’Neuch au grand complet se dévoilait à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse. Après le café et le croissant, la parole était donnée à Antonin Rousseau, directeur du festival, pour lâcher ce que tout le monde attendait: la prog!

Bien que cette dernière soit en grande partie déjà connue, il y avait encore quelques zones d’ombre à éclaircir. «Nous avons dévoilé en avance un peu plus de noms que d’habitude, c’est vrai, souffle à demi-mot Antonin Rousseau. Mais c’est une tendance actuelle. Hormis Paléo et Montreux, tous les autres lâchent des noms avant.» Mais cette année, l’affiche était connue déjà à 90% avant même la conférence de presse. Prophets of Rage, M.I.A., Damian Marley, Stephan Eicher ou Hugues Aufray étaient annoncés. Il ne restait guère que Trentemøller et The Kooks dans la besace d’Antonin Rousseau. «Mais cela reste des gros noms tout de même, s’exclame-t-il. Nous pouvons ainsi mettre l’accent sur les découvertes

Et elles sont nombreuses à nouveau. C’est un peu la colonne vertébrale du festival qui se produira sur les scènes La Lacustre et La Marée du 15 au 18 juin prochain. Parmi les formations qui ont attiré notre attention, citons premièrement Dubioza Kolektiv. Le groupe bosnien mélange allègrement le ska, le rock et les sonorités typiquement balkanique pour un medley entre Ska-P et Goran Bregovic. On peut être sûr que le public sera bien chaud pour Hugues Aufray et son fameux ‘Santiano‘.

Citons également les groupes du coin, Sombre Sabre, formation née autour de la dernière Superette. Emilie Zoé fera son retour sur les rives du lac de Neuchâtel avec son projet Autisti partagé en compagnie de Louis Jucker, de l’indie typé années 90. Les Nyonnais de Tweek feront, eux aussi, leur retour. Venus en 2013, ils avaient ameuté une foule à La Marée. Cette année ils passent à la vitesse supérieure. Nous avions adoré il y a quatre ans, s’il y a un concert à ne pas manquer c’est celui-là, foi du Mur Du Son.

Véritable pape de l’électro, Trentemøller a plus l’habitude des salles et festivals intimistes. Mais, pour l’avoir vu à Antigel il y a trois ans, il s’adaptera très bien à la Lacustre, une scène à la dimension de son talent. Par contre, nous ne pouvons pas en dire autant des Kooks qui avaient déçus lors de leur passage à Montreux en 2015. La bande de Brighton débarquera avec un menu best of pour fêter les 10 ans du groupe. A voir s’ils parviendront à convaincre l’assistance.

Après plusieurs années marquées par l’électro et le hip-hop. Festi’Neuch reprend ses bonnes vieilles habitudes en proposant un plus de rock, reggae et world music. Prophets of Rage, Crystal Fighters, Cabbage, The Kooks ou encore Fai Baba pour les amateurs de distos. Damian Marley, Le Tout puissant orchestre Poly-rythmo de Cotonou, Magic System et Throes + The Shine rappelleront les origines musicales du festival.

Depuis 2010, les Afternatives prolongent le festival dans la nuit de la Case à Chocs. Cette année, peut-être moins de monde mais du plus gros. Le vendredi aura des sonorités tribales, avec, en tête d’affiche Pouvoir Magique et Clap! Clap! Le samedi, la techno pure sera d’avantage à l’honneur. Kollectiv Turmstrasse, des Allemands, comme leur nom l’indique, ainsi que Romulus et son masque de loup qui le caractérise.

Une nouveauté de taille pour cette édition. Les transports nocturnes s’étendront à toute la Suisse romande. Trois lignes de bus desserviront Yverdon, Lausanne et Genève, Bienne et Berne, Morat et Fribourg. Les billets seront à prendre à l’avance.

Comme chaque année, différents paliers sont mis en place pour la billetterie. Des informations à retrouver sur le site du festival.

 
Auteur:
Patrick

Un jour je chasserai la marmotte. En attendant j’écris bénévolement des articles sur des groupes obscurs pour me payer l’attirail nécessaire afin de réaliser mon rêve. La vie, c’est pas facile.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.