Festi’neuch 2018, « Tellement éclectique »

JorrisPar Jorris  •  13 Mar 2018 à 16:45  •  Festivals  •   522 views

Vous commencez à être habitués à la mi-mars de voir apparaître sur vos réseaux préférés la traditionnelle conférence et l’annonce de la programmation de Festi’neuch ? Oui ? Non ? Réponse D ? Qu’à cela ne tienne, voici les noms qui manquaient encore à cette édition 2018.

Ah, attendez. Avant de vous la dévoiler, juste quelques petits mots pour vous expliquer de quoi il en retourne. Festi’neuch 2018 ne change pas de formule pour cette nouvelle édition et on retrouvera avec plaisir la scène lacustre open air. Le festival a atteint sa capacité maximale et il n’est plus dans les priorités de la direction de vouloir augmenter le nombre de spectateurs. Des raisons de confort et de sécurité sont ici mentionnées et on comprend tout à fait ce raisonnement, tant il nous est apparu l’été passé que Festi’neuch avait su gérer au mieux son affluence dans sa nouvelle forme. Signalons également le petit trait d’humour d’Antonin Rousseau quant à la signalétique des points d’eau potable qui avait, apparemment, manqué l’an dernier suite à la polémique des bouteilles d’eau vendues trop chères. Ce sera corrigé et vous pourrez continuer à boire de l’eau. Notez également la présence d’un écran géant qui ravira les fans de football afin de pouvoir siroter tranquillement sa boisson tout en regardant la Coupe du Monde entre deux concerts.

Si le festival a subi quelques pertes l’année passée dues à la grosse prise de risque du jeudi soir et le concert de Prophets of Rage, les prix n’ont pas bougé d’un iota et le budget reste équilibré par rapport aux éditions précédentes. Une solution qui permet entre autre de répartir les fonds de manière équitable entre les différents aspects requis pour un festival de la sorte sachant que la moitié du budget, de 3,7 millions, est consacrée à la production et à la programmation. Cette dernière, justement, se veut éclectique. Un mot presque trop souvent entendu lorsqu’on parle de musique mais qui s’affiche ici comme une bonne définition de cette édition 2018.

Il y en aura pour tout le monde

Avec sa mèche dans le vent, OrelSan viendra se reproduire le jeudi 14 juin au bord du lac de Neuchâtel. Un très gros coup pour Festi’neuch tant le bonhomme est appelé un peu partout en Europe. Lily Allen sera également là juste après avoir sorti un 4ème album très attendu. Un concert rare à ne manquer sous aucun prétexte. Il faudra également compter sur le trio français de Chinese Man pour amener le côté groovy du hip-hop. Le jeudi sera complété par la présence de Concrete Knives, un groupe français indie pop qui monte, ainsi que celle de One Sentence. Supervisor feat. Bahur Ghazi, de la pop suisse accompagnée d’un oud syrien. De quoi lancer cette édition vers des airs exotiques.

De l’exotisme, justement, le festival en sera profondément marqué. Le vendredi 15 juin, Jupiter & Okwess viendra distiller sa musique congolaise entendue sur toutes les bonnes ondes l’été dernier tandis que Meute, 11 gaillards venus d’Allemagne, saura sans doute vous captiver par une prestation « fanfaronnesque » teintée d’électro. De plus, on note également le retour du rap engagé de Keny Arkana. Evidemment, le gros du vendredi se compose principalement de Julien Clerc, Vitalic et son électro cosmique, et de Roger Hodgson, le co-fondateur de Supertramp. Mais le concert « révélation » sera à vivre avec le talentueux et inclassable Eddy de Pretto, le nouveau phénomène français qui ramasse tout sur son passage.

La composition du samedi sera, elle-aussi, variée. Bigflo & Oli, récemment couronnés chanson et album de musiques urbaines aux Victoires de la musique. Gros coup aussi avec Roméo Elvis x Le Motel, phénomène rap du moment. Une manière ici de doubler le plaisir. Festi’neuch accueillera deux autres Belges, après Roméo Elvis, en la présence du survolté Arno et de son rock endiablé. Warhaus sera également de la partie pour un concert pop lo-fi élégante avec sa voix caverneuse. Côté suisse, le festival accueillera l’une des premières têtes d’affiche présentes en 2001 lors de la première édition avec les Moonraisers. Ces derniers présenteront leur 8ème album. Pour l’aspect exotique mentionné plus haut, il faudra compter sur les Colombiens de Ghetto Kumbé dans un style proche de ce que Throes + The Shine avait proposé l’été dernier, à savoir du bonheur et des beats afro-colombiens qui défoncent. AMMAR 808, tout droit venu de Tunisie, aura pour tâche de présenter un univers musical particulier et un premier album teinté de basses et de percussions.

Un dimanche d’exception

Quant au dimanche, il faudra sans doute sauter une pause pipi pour tout voir tant il est dense en artistes de qualités. Catherine Ringer, la moitié des Rita Mitsouko, revient avec un nouvel album pour émerveiller de sa classe légendaire le bord du lac. Un autre retour de qualité est également à noter, celui de Morcheeba. Les Britanniques distillent un trip-hop chill depuis presque 20 ans, tout en gardant une fraîcheur printanière. En parlant de fraîcheur, La Compagnie Créole sera chargée de mettre tout le monde dans le rang de la bonne humeur. Un groupe qui fête ses 35 ans de carrière et qui sera là pour mettre la bonne ambiance. L’autre grand nom de ce dimanche n’est autre que Calypso Rose, venue de Trinité et Tobago. 800 morceaux, 20 albums, une carrière débutée en 1964 et toujours le rythme dans la peau. Une prestation festive hors du commun pour un dimanche exotique.

Il y aura de tout et pour tout le monde lors de cette édition 2018 de Festi’neuch. Deux tendances se détachent néanmoins avec une partie hip-hop/rap prenante et une autre plus exotique à découvrir autant sur les grandes scènes que sur la scène de la Marée. On espère évidemment que le soleil sera de la partie parce que ce Festi’neuch a belle allure et une programmation réfléchie et alléchante.

On vous enjoint également à utiliser la billetterie officielle de Festi’neuch ou celle de Starticket pour vous procurer des billets qui sont déjà en vente et non d’autres points de vente digitaux indignes. On se prépare, on sort nos plus beaux polos et on se retrouve en beauté du 14 au 17 juin 2018.

Jorris

J’ai changé. Maintenant au lieu d’écouter de vieux vinyles de rock, j’écoute de nouveaux vieux vinyles de rock. Franchement, j’ai changé

Dans le même genre...

JazzOnze+ Festival Lausanne ça commence ce soir! Petit récapitulatif de la programmation.

La 1ère édition du Neuchâtel Arts Festival rassemble la diversité artistique du canton de...

Une première au Festival Nox Orae vaut toujours le détour et réserve quelques surprises