Festi’Neuch 2015 – Quinze ans et la permission de minuit

PatrickPar Patrick  •  17 Mar 2015 à 17:00  •  Live  •   8 views

Le traditionnel rendez-vous matinal de la conférence de presse de Festi’Neuch avait lieu ce matin. L’occasion idéale pour découvrir la programmation complète et goûter une endive aux betteraves!

Photo: Anne Bichsel // Jorris et Patrick pour la rédaction

On pourrait commencer en vous exposant la difficulté que nous avons eue à arriver au QKC ce matin. Il faut dire que faire une séance de rédaction (nos séances s’apparentent à un véritable combat d’arène avec le festin qui s’en suit) le soir d’avant n’aide pas. On pourrait commencer par vous exposer la fameuse recette de pancakes de Patrick ou les problèmes de Jorris pour appuyer sur des boutons, mais on ne le fera pas. On parlera donc de Festi’Neuch puisque la conférence de presse s’est déroulée mardi matin. Une conférence basée sous le signe des cafés-croissants et du blues avec le groupe suisse The Two venu expressément de Lausanne pour nous jouer quelques titres avant leur concert le samedi 13 juin aux Jeunes-Rives.

Festi’Neuch fête ses 15 ans et se déroulera du 11 au 14 juin. La crise d’adolescence pourrait frapper, mais au lieu de sombrer dans les méandres de la jeunesse et la découverte des boutons, le festival neuchâtelois garde les pieds sur terre en proposant une affiche solide et équilibrée. Sous le signe du “reflet”, cette nouvelle édition se met en place pour offrir quatre jours de musiques et de bonne humeur. Ce d’autant que si le soleil pointe le bout de son nez, les festivaliers pourront goûter aux joies de la trempette en pataugeant joyeusement devant la scène de la Plage posée sur l’eau. Cette nouveauté verra se succéder des DJ’s afin d’offrir un espace clubbing. Pour ceux qui crient déjà au scandale, la Silent Party ne sera pas supprimée, mais simplement déplacée au Phare.

Festi’Neuch est populaire”, comme l’affirme Antonin Rousseau, directeur et programmateur du festival. Pour ses 15 ans, le festival fait le pari d’allier proximité et diversité avec “une programmation audacieuse, originale, mais populaire”, toujours selon le patron. D’un rapide coup d’oeil, il faut avouer que cette édition 2015 s’annonce comme un bon jubilé avec son lot de surprises et de découvertes, ses groupes locaux et des têtes d’affiche qui vont sûrement en étonner plus d’un.

“C’est le plus grand groupe qu’on n’ait jamais eu!”

La rengaine est la même chaque année, ou presque, le groupe qui tient les devants est présenté comme le plus gros poisson jamais pêché dans le lac. Cette année, l’honneur des louanges du programmateur revient à Placebo qui se produira le vendredi. Au rayon rock on ajoutera tout de même Feu! Chatterton, Texas, Grand Blanc, Navel et Duck Duck Grey Duck, qui ne seront pas à piquer des hannetons.

Autre ambiance, festoyer la quinzième édition c’est également se souvenir du bon vieux temps. Ainsi le reggae tient une place importante: Israel Vibration et Patrice seront les deux attractions à ne pas manquer. Le hip-hop s’est également fait une belle place au soleil puisque cette année les défenseurs de la rime seront Akhenaton (rejoint par tout le crew d’IAM en cours de concert), Akua Naru, JoeyStarr, Stress ou encore les gulus de Soviet Suprem.

Benabar, Milky Chance et Yannick Noah raviront le grand public alors que les amoureux des platines bougeront la tête grâce à Rone et KlangKarussell. Le terroir neuchâtelois est joliment représenté par les topains de Murmures Barbares, Garden Portal, Schwarz et les swingueurs de The Waffle Machine Orchestra.

À noter finalement que les fêtards pourront se donner rendez-vous à la Case-à-Chocs dès les concerts terminés. Au menu, un vendredi placé sous le signe de l’electro-hip hop avec Cotton Claw, Everydayzet FlexFab. Le samedi, place à la techno et la house, The Hacker et Louisahhh!!! vous feront danser jusqu’aux aurores.

Lire ce n’est pas tout, on vous laisse vous faire une idée plus sonore. Rendez-vous le 11 juin!

Pour toutes les infos supplémentaires concernant la programmation complète et la billetterie, on vous renvoie au site officiel du festival.

Patrick

Un jour je chasserai la marmotte. En attendant j’écris bénévolement des articles sur des groupes obscurs pour me payer l’attirail nécessaire afin de réaliser mon rêve. La vie, c’est pas facile.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.