Emplettes à la Superette

GlennPar Glenn  •  23 Oct 2013 à 18:11  •  Live  •   42 views

Eh oui, la Superette est déjà de retour ! Je dis déjà, car cet événement arrive quasiment un mois plus tôt que l’édition précédente et que nous arrivons gentiment à la fin de cette année 2013, riche en musique. Le festival de musiques actuelles à tendance électronique se tiendra donc, ce week-end du vendredi 25 octobre au samedi 26 octobre dans cette belle ville de Neuchâtel.

1264594_10201393047961845_202853166_o

Comme son nom l’indique, la musique électronique sera reine durant ces deux jours mais pas seulement ! En effet, vu le succès des années précédentes, il a été question, pour cette 9ème édition d’agrandir non seulement au niveau des salles mais également l’offre musicale. Ainsi, la Superette nous propose cinq lieux différents pour faire nos emplettes : La Case-à-Chocs, le Queen Kong Club, le Queen Kong Café, le Théâtre des Pommiers ainsi que la CAN (Centre d’Art Contemporain, où auront lieu les concerts gratuits), et effectivement les sonorités digitales auront bel et bien leur place sur le piédestal autant que des styles plus classiques, néanmoins toujours dans une veine électronique. Petit tours dans les différents rayons.

Vendredi 25

Gratuité pour du Cochon double neuchâtelois. Mélange de musique électronique et de rock expérimental. Promotion qui aura lieu au CAN dès 19h et qui ouvre la Superette. Au rayon du Théâtre du Pommier, de la Tourterelle à 21h. Il s’agit d’un dialogue entre verbe et musique entre la romancière Mélanie Richoz et la chanteuse et guitariste Emilie Zoé. Suit, Meril Wubslin, pour du folk-rock psychédélique et pour conclusion un concert d’Emilie Zoé annoncé comme pleins d’émotions. Des produits made in Switzerland en somme dans ces deux rayons. Du côté de la Case-à-Chocs à 22h, de la nourriture pour votre âme ! En effet, le collectif Food For Ya Soul nous ferons une dégustation de leur DJ set Hip-Hop et de musiques électroniques sauces anglaise de quoi bien se mettre en jambe pour le reste de la soirée. Les courses continuent suivit du Français, Débruit, un savant mélange de World Music et d’Electronica pour les personnes en manque de produits exotiques.

httpv://www.youtube.com/watch?v=pBr6zoQgGQM

Petit crochet, au Queen Kong Café, histoire de souffler un peu avec les sélections Deep House de Maybe, un produit du terroir qui est l’union entre Ludovic B et MLN et qui reviendront plus tard dans la soirée. Le relai sera passé à l’américaine Deniz Kurtel, qui nous fera profiter de son « Introspectacular » et de ses productions Deep House. Au rayon d’en face qui est le Queen Kong Café, dès 23h, Oram Modular, feront péter de la grosse techno en mode Genève, suivit du Britannique, Romare qui proposera également des produits exotiques dans une forme plus House et Future Bass. Au même moment, au rayon Case-à-Choc une offre à ne pas manquer et sans doute l’événement de la soirée : le Brooklynite slovène, Gramatik viendra mettre le feu avec ses beats bien funky fresh. Des productions qui ne laisseront de marbre personne. La soirée se poursuivra avec Untold au Queen Kong Club. La star londonienne de la techno tout comme les beats acides de Crackboy au QKFé, et la remise en bouche de Food For Ya Soul à la Case, nous maintiendrons éveillé jusqu’à la fin de la nuit…

httpv://www.youtube.com/watch?v=C56h08hMLnM

Samedi 26

Pour ce deuxième jour, la Superette nous offre également un très beau choix de produits frais et originaux. En effet, au CAN, dès 19h, concert gratuit du Beatboxer, KoQa. L’artiste chaux-de-fonnier a pris du grade cet été, notamment avec une prestation au Montreux Jazz Festival et s’impose comme une véritable figure de proue dans sa discipline. Nous retrouverons nos copains déjantés du Michigang pour un DJ set des plus savoureux au rayon Théâtre du Pommier à 21h et à 23h. Entretemps, le concert d’Electro Hip-Hop de Xewin avec Yarah Bravo et Bobby Johnson, risque de mettre le dawa à la veille ville. A la Case-à Chocs, DJ Kama de Lausanne chauffera les platines avec de la musique bien sale comme la Ghetto House, tout comme les gaillards, Mr.Pigman & Shake It Maschine avec un set de Future Bass au Queen Kong Club. Ces artistes reviendront en remettre une couche dans leurs rayons respectifs à la fin de la nuit. Toujours au QKC, Cooly G alias Merrissa Campbell, du bon vieux quartier de Brixton à Londres, viendra nous donner une leçon de musique urbaine à l’anglaise à partir de minuit et quart. Elle sera suivie de ses compatriotes, DEVolution qui sont des pionniers de la UK Garage. Il sera question d’un petit saut dans les années 90 britanniques.

httpv://www.youtube.com/watch?v=oPQPO9OFtBM

Avant cela, du côté du Queen Kong Café, le vétéran genevois Crowdpleaser, comme son nom l’indique viendra faire plaisir à la foule avec un set house de 3h et cèdera les platines à un habitué des nuits berlinoises Mr Ties, pour une nouba jusqu’au petit matin. Autrement, au grand rayon de la Case-à-Chocs, à 23h15, l’Américain, Machinedrum balancera du Hip-Hop remixé à sa sauce electro-expérimentale et abstract. Les fans de Dubstep et de MCing se donneront rendez-vous pour le show des British Culprate & Maksim à 00h45, qui promet de faire sauter les caddies. Par la suite un live du trio italien, Aucan, issu de la scène mathcore, Un live puissant est donc attendu pour ce mix intéressant de musique électronique et de punk hardcore qui risque de mettre à torse poil plus d’un et de faire voler la picole…

Finalement pour la fin de ce tour de rayons, notons que tout au long de ces deux jours de foire d’empoigne, que le VJing sera assuré par la Supermafia et le Phoebus Creative Cartel, de purs produits du terroir bien sûr.

A priori, cette 9ème édition semble prometteuse et parviendra sans aucun doute à ravir tous les curieux de musique en général et les amoureux du genre électronique. Un catalogue avec une offre plutôt solide et qui réserve un beau week-end en perspective !

httpv://www.youtube.com/watch?v=vlml5me87Nk

Dans le même genre...

Joyeux anniversaire aux copains d'Hateful Monday. Passez leur faire un bec à l'Usine samedi soir.

Le public dansera à Lausanne avec l'électro minimale de la Berlinoise d'adoption

Le Fri-Son de Fribourg accueillera un songwriter talentueux le 18 octobre 2018