Embraced – ‘Big In Japan’

LouisPar Louis  •  29 Sep 2016 à 10:00  •  Reprises en volée  •   1 view

Ce n’est pas la première fois qu’un groupe de metal s’attaque à la pop. L’occasion de déconner tout en réussissant un p’tit coup de promo tablant sur la popularité du titre d’origine. Mais ici, on peine à comprendre.

C’est vrai, il y a déjà eu DevilDriver qui avait repris l’inévitable ‘Sail‘ d’Awolnation, ou Children of Bodom qui avait repris ‘Oops! I did it again‘ de Britney. Mais ces exemples et les autres du même genre partagent deux points communs : on parle d’un groupe sûr de son potentiel économique et travaillant son image, qui ne choisit pas ses reprises au hasard. Lorsqu’on passe dans l’un peu plus underground, quand reprise il y a, c’est généralement celle d’un autre groupe de metal. La démarche s’inscrit alors davantage dans une sorte d’hommage tendu vers une figure inspirante.

Aussi, difficile d’expliquer pourquoi Embraced, un obscur groupe de black metal mélodique suédois (comprenez, ils ont rajouté des claviers d’un goût douteux) a décidé de reprendre ‘Big In Japan‘, un titre des Allemands d’Alphaville – les mêmes à qui l’on doit ‘Forever Young‘, lequel a depuis éclipsé le premier single cité, pourtant plus populaire à sa sortie. Ce n’est pas dans les paroles que l’on trouvera une réponse à cette énigme, puisqu’elles n’ont rien de vraiment métôle, évoquant une nana au Japon se remettant d’une rupture. Le poids de cette question sans réponse était peut-être plus que ce ce que les Suédois ne pouvaient supporter, puisque le groupe se sépara après un dernier album sorti en 2000, ne laissant derrière eux que l’improbable croisement de la synthpop et du black metal, peut-être unique dans l’histoire.

Louis

Je recherche : une édition originale de l’EP éponyme de Medieval Steel en 12 ». Je propose : deux cannettes un jeudi à la Ruche. Eh ouais, l’expat’ fribourgeois n’a pas perdu ses habitudes langagières arrivé à Lausanne.

Dans le même genre...

Dom La Nena a sorti un nouveau EP en 2016. Elle y reprend 'Scenic World' de Beirut.

Le rappeur anglais, Devlin reprend le fameux 'All Along The Watchtower' de Bob Dylan, mais...

Tame Impala en acoustique et sans effets psychédéliques, c'est en fait tout aussi beau.