Electron festival 2016, ça va chier !

RaffaelePar Raffaele  •  23 Mar 2016 à 16:21  •  Live  •   6 views

Le festival Electron s’est imposé au fil des ans comme une grosse référence pour les musiques électroniques. Dès demain et pendant 4 jours, les DJs vont s’enchaîner à Genève. Petit tour d’horizon.

Electron festival, c’est 11 lieux différents où le rythme du beat suit celui des cœurs. Le point névralgique du festival se trouve en centre-ville de Genève et démarre du côté de l’Usine. Durant les 4 jours, 120 artistes vont s’enchaîner. On vous a concocté une pré-sélection.

Commençons directement par les grosses pointures, parce que là, il y a de quoi manger. Sous le signe des légendes techno, la soirée du dimanche verra s’enchaîner Agoria puis Carl Craig au Palladium. Elle finira en apothéose avec une prestation des deux réunis. On va en prendre plein les oreilles, d’autant plus que c’est Rone qui ouvre les festivités. Autre pointure annoncée, Adam Beyer dont la prestation le vendredi au Palladium s’annonce aussi comme un incontournable du festival.

Des légendes, on veut des légendes! Voilà les enfants, je vais vous en redonner de la légende. Pour bien attaquer la soirée de samedi, il y aura Todd Terry au Cercle des bains. Grosse house new-yorkaise à prévoir. Sinon dans un registre minimal-tech, les deux néerlandais de Weval vous attendront samedi au Palladium. Décidément, il y a vraiment du lourd dans cette salle-là, comme Todd Terje au son electro-disco complètement tripé et un brin old school le samedi soir.

Mais encore au menu

Samedi, on vous conseille d’aller danser sur le son drum’n’bass de Camo & Krooked au rez de l’Usine. Signés sur l’immense label Hospital Records, ces deux autrichiens promettent de tabasser sévère.

La scène locale sera aussi représentée dans sa diversité: tech-house aux petits oignons avec La Forêt samedi au Palladium, le reggae dancehall de Ziongate vendredi à la Halle W, sans oublier Mimetic, un gros bourrin de la techno et programmateur du festival vendredi au Zoo.

Soirées dub et goa

Pour les amateurs de murs d’enceintes tenues par des spencettes, la Halle W proposera demain une grosse soirée dub-qui-vibre -de-partout, avec la participation des britanniques King Alpha. Dimanche enfin, histoire de s’achever, le Zoo offrira aux irréductibles une soirée goa. Invité de marque, E.V.P ne fera pas dans la dentelle.

Voilà juste un petit aperçu de ce qu’offre l’Electron. Le mieux reste encore de scruter la programmation, écouter, chercher des perles. L’Electron, c’est aussi se balader entre les salles, chercher au flair et se laisser surprendre. Le festival inclut aussi une belle programmation de jour, avec expo et performances artistiques. On espère que vous allez bien vous marrer. Nous, on y sera pour danser et faire des interviews de nos artistes préférés. À suivre sur notre page, et bon Electron!

Du 24 au 27 mars. Programmation complète

 
Auteur:
Raffaele

J’ai grandi dans les années 90, mes influences sont un vrai patchwork musical. J’apprécie selon l’humeur un gros beat electro, un flow hip hop ou l’effervescence d’un concert de rock. ‘Faut que ça groove !

Dans le même genre...

Court retour sur le concert de Caballero & JeanJass à la Case à Chocs vendredi dernier et brève...

Les fans de hip hop satisferont leurs besoins de bon son avec Alaclair Ensemble et Murmures...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...