Devlin – ‘(All Along The) Watchtower’

GlennPar Glenn  •  23 Nov 2016 à 22:29  •  Reprises en volée  •   16 views

Pour certains cette reprise en volée peut avoir l’air d’un sacrilège. Un rappeur reprenant un classique des classiques? Comment cela peut-il être toléré?

Il est question d’un morceau phare de Bob Dylan, désormais récompensé du prix Nobel de littérature et qui ne compte pas aller le chercher. Il s’agit d’un titre apparu sur son huitième album « John Wesley Harding » sorti en 1967 et sorti en single fin 1968. Ce chef-d’oeuvre est aussi le morceau le plus interprété par son auteur lors de ses concerts live. Le grand Jimi Hendrix l’a repris magistralement peu de temps après sur son album de 1968 « Electric Ladyland » et l’a popularisé grâce à son riff indémodable et ses solos de feu. Il sonne désormais dans vos oreilles car bien sûr le propos de cette reprise en volée est bel bien ‘All Along The Watchtower‘ !

Dès lors, le picaro qui a osé reprendre ce titre et qui ne s’est pas gêné pour le changer et le raccourcir en ‘Watchtower‘, est un rappeur anglais du nom de Devlin. Issu de la capitale britannique, ce dernier maîtrise avec dextérité la langue de Shakespeare et envoie généralement ses rimes très rapides sur des instrumentaux aux consonances électroniques plutôt lourdes. Ce style de rap s’appelle le grime et est une marque de fabrique des mangeurs de porridge. Les esprits vifs diront que techniquement ce morceau n’est pas une reprise et qu’il s’agit simplement d’une partie du titre de Hendrix samplée pour faire des boucles, comme cela se fait généralement dans le rap. Pas seulement, mais il faut lire la suite de ce larcin.

Ed Sheeran, le roux à la guitare est le complice de Devlin sur cette reprise et chante la première strophe et la dernière en guise de refrain. De plus, le rappeur, fait quelques allusions aux paroles originales dans ses diatribes. Les preuves se matérialisent sur le second album du malandrin en question sorti en 2013, « A Moving Picture ». L’excellente production de ‘Watchtower‘ est signée Labrinth et les mordus de séries TV ont sans doute deviné que la version instrumentale est utilisée comme générique pour The Young Pope avec Jude Law. Comme quoi le crime paie sur ce coup !

 
Auteur:
Glenn

N’aimant pas particulièrement la musique, j’ai été catapulté ici par hasard et au-delà de ma volonté. Préférant l’austérité à la frivolité du spectacle de la débauche auditive, je compte les jours qui me permettront à long terme de devenir sourd. Le vacarme m’étant insupportable.

Dans le même genre...

Dom La Nena a sorti un nouveau EP en 2016. Elle y reprend 'Scenic World' de Beirut.

Tame Impala en acoustique et sans effets psychédéliques, c'est en fait tout aussi beau.

La Vie en rose en toute sensualité et intimité en compagnie de Melody Gardot.