Des découvertes troublées

OlivierPar Olivier  •  23 Jan 2015 à 17:05  •  Découvertes  •   0 views

Ça y est, les découvertes sont de retour sur ce site après quelques semaines de pause. Maintenant l’année 2015 bien lancée, les sorties d’albums recommencent et nous offrent, enfin, un bon bol d’air pour les oreilles. Mais ce n’est pas tout, en cette période de janvier, il y en a un autre de bon bol d’air pour nous autres Neuchâtelois et celui-ci, se boit.

Image : Thomasvino.ch

Sous sa robe voilée, le Non-filtré est une des spécialités neuchâteloises les plus appréciées, directement aux côtés de la Fête des Vendanges et de l’« Adieu ! » pour dire bonjour.

Mythique au point que sa sortie tous les ans le troisième mercredi du mois de janvier soit soumise à une loi, ce gentil vin fruité et frais a su se faire une place de choix sur la table des amateurs d’apéritifs, représentant aujourd’hui environ 10% de la production de chasselas du canton.

Un joli succès pour celui qui est né en raison d’un manque de vin blanc, en 1974. Les vignerons (la Cave Godet d’Auvernier en tête de liste) avaient alors décidé de commercialiser dans l’urgence une version sans filtration de leur millésime. Depuis, c’est avec impatience qu’il est attendu et gageons qu’une fois encore, il n’y en aura déjà plus au premier mars.

Et pour accompagner votre Nonf’, voici notre première sélection, limpide elle, de découvertes pour 2015. Santé !

Alex

Nous les avions croisés une première fois en avril 2013. Nous n’avions pas été réellement convaincus de leur concert en première partie. Cet avis change à l’écoute de leur album « Islands », enregistré en 2014. Cet album fait du bien. Écoutez-le. C’est le moment de redécouvrir Bear’s Den après une première rencontre un peu malheureuse. Mon Dieu, que c’est beau !

Olivier

Après avoir retourné leur dernier album « In Your Brain » (2012) dans tous les sens et avoir bougé comme jamais lors de leurs passages en Suisse, l’attente de nouvelles des trop méconnus Monophonics commençait à se faire longue. Tout ça, c’était jusqu’il y a deux semaines et la publication de ‘Promises‘, premier single de « Sound of Sinning », nouvel opus prévu pour le 01.04.

On retrouve ce son 60’s soul teinté de psychédélisme cher à la troupe californienne. De quoi se réjouir.

Raffaele

À l’image du combat de boxe qui se prépare sur la couverture de l’album, ‘Continental Shelf‘ sera aussi beau et puissant qu’un premier round de trois minutes. Il s’agit du premier album du groupe canadien Viet Cong, dont on entendra certainement parler. Avant le milieu du morceau, les guitares saturent à outrance et juste au milieu, elles se taisent pour laisser la place à un envoûtant trio batterie-voix-synthé. Les sons résonnent énormément, on entendrait presque hurler le public au moment d’avancer vers le ring. Que le match commence !

Thom

Une nappe de synthétiseur, un peu de guitare acoustique, une voix typique du folk moderne, c’est ce qu’il faut à The Slow Show pour vous emporter loin. Au-delà des plages morcelées et des falaises brutes qui bordent Albion. Les Mancuniens viennent de sortir leur deuxième single, ‘Bloodline‘, et celui-ci est une pépite de bonheur. Soudain, on se prend à reconnaître des arrangements à la The National, et là, la plénitude est atteinte.

Glenn

Très beau succès en ce moment pour le dernier album de Demi Portion intitulé « Dragon Rash » (2015), sorti le 19 janvier dernier. Une fois de plus le Sétois épate les auditeurs avec sa plume acérée et son flow décapant. Pas besoin d’en dire plus puisque cet album va être chroniqué prochainement par votre serviteur.

Pour info, ce dernier se produira ce soir au Bikini Test de La Chaux-de-Fonds. Si vous avez l’occasion de le voir, vous ne serez pas déçu !

 

Yannick

Don’t Kill The Beast c’est le nom un peu étrange mais tout à fait respectable qu’a choisi David Blum pour son projet en solo. Auparavant, le Bâlois sévissait au sein de la joyeuse troupe Sheila She Loves You. Mais quand lui et ses compagnons décident, en 2013, de mettre le groupe en pause, Blum en profite pour enregistrer quelques-uns de ses projets perso. Musicalement, cela se matérialise par une pop satinée de folk entrainante et entêtante, comme l’atteste le premier single ci-dessous ‘Johnny Cash (Humble I Stumble)’, illustré par un clip tout mimi, quoiqu’un peu étrange (décidément).

Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

Quand la musique est à la limite de la cassure, nous nous émerveillons devant les moindres détails.

Quand l'océan chante dans la voix de Lula Pena, le résultat ressemble à l'éclat d'une vague sur le...

Une première écoute au détour d’une soirée d’hiver, et voilà, j’étais contaminé.