Cigarettes After Sex, ou quand le nom exprime tout

AlexPar Alex  •  22 Sep 2016 à 17:41  •  Live  •   50 views

Se laisser pénétrer par le son, c’est peut-être ce qu’espère provoquer le projet de Cigarettes After Sex. La sensualité, le désir, le plaisir transpirent dans les deux EP publiés jusqu’à maintenant par Greg Gonzalez: « I » et « Affection ».

La lascivité émane de sa voix androgyne comme un venin salvateur. Il voulait probablement le répandre dans les veines de l’auditeur. Un poison qui devait provoquer un plaisir quasi immédiat, l’abandon partagé et puis la jouissance. Y est-il parvenu ? Vous êtes les seuls à pouvoir le constater.

Ou peut-être désirait-il simplement composer des mélodies suspendues hors du temps dont les sonorités sont à la frontière de Mazzy Star et de Rhye.

Une morsure, une note suffit presque pour que l’envie se réveille et s’écoule dans les veines. L’empoissonnement est lent mais plaisant, à l’image de la batterie qui frappe au ralenti. Les mélodies sont simples, peut-être trop.

On pense à quelqu’un. On voyage au monde des sens. La mémoire de la peau s’éveille. Les paroles sont brutales et belles à la fois. Il y a un univers unique qui se dégage de la musique de l’américain. Un univers qui peut fasciner ou déstabiliser.

Surgit soudain le désir de s’abandonner aux bras d’une amante ou d’un amant à l’écoute de ‘Keep On Loving You’. C’est presque de l’érotisme musical à base de percussions lancinantes, de basse pesante et de va-et-vient de guitare électrique lubrique.

Rarement un projet aura si bien porter son nom: Cigarettes After Sex. Nous avons tous une petite habitude à la suite de l’abandon ultime qui nous rappelle le plaisir que nous avons partagé avec l’autre. Une espèce de sentiment suspendu pour un temps où les pensées s’arrêtent et les sens commandent la contemplation.

L’entrelacement des corps commence vraiment avec ‘Affection’. À la suite de l’écoute du morceau, nous pourrions vouloir caresser lentement, au rythme du tempo, un corps nu, humide, des seins pointés, les mamelons tendus vers le ciel infini, un spasme, s’épuiser à aimer et puiser dans l’amour pour vivre toujours plus.

Nous pourrions le faire ou alors seulement profiter des autres mélodies de Cigarettes After Sex en attendant son premier album.

Visitez le bandcamp du groupe.

Alex

De Brel à Fink en passant par Louis Armstrong et Sigur Ros, voilà ceux qui me marquent et touchent. La musique doit être un voyage, un envol et un rêve. Réveiller l’âme. Veiller l’être. Dévoiler le cœur.

Dans le même genre...

Quand Lisa Simone joue au chapiteau, alors tout le monde se lève et bouge son popotin

Si vous n'avez jamais vu le chansonnier français en concert, c'est mercredi 14 avril ou jamais à...

Il y a, comme ça, des artistes qui dégagent une puissance très singulière dès qu'ils montent sur...